Auvergnate extrême : les amoureux de la boue

dim 12/10/2014 - 22:24 , Mise à jour le 27/11/2020 à 05:53

La boue, le vent, la pluie, la difficulté des épreuves... avec tous ces ingrédients, l'Auvergnate Extrême porte à merveille son titre de course d'obstacle la plus dure d'Europe. Mais cela n'a pas empêché les 800 participants de s'élancer dans cette galère le sourire aux lèvres.

De la bonne humeur et encore de la bonne humeur
Il est 10h ce dimanche à Saint-Paulien, les coucurents sont prêts même si la météo ne leur a fait aucun cadeau. Les vagues de départs se succèdent tout comme les chants enthousiasmants et les cris de guerre. Les sportifs, déguisés ou non, ont dû faire preuve de bien du courage pour affronter les épreuves concoctées par les organisateurs sur les deux parcours de 7 et 14km.

Mais aussi un brin de folie
Au détour d'un chemin, nous avons également rencontré Gaya, une chienne téméraire qui a suivi son maître tout au long de son périple en patogeant joyeusement dans les flaques. Un peu comme les participants. La boue, c'est bel et bien ce qui a séduit les sportifs à l'image de Jérome et Kevin : " Il fait mauvais mais ça ne nous dérange pas : on est venu pour se rouler par terre avec des personnes aussi folles que nous ". C'est aussi le sentiment d'Amandine : " Si les organisateurs sont fous, nous le sommes encore plus ".

Pari gagné
Avec une participation en hausse, l'Auvergnate Extrême a séduit des sportifs hors Auvergne. Les kilomètres ne sont absolument pas une barrière pour les participants comme Lilian venu de Paris : " Je suis friand de Trail, je suis venu faire celui de Saint-Jacques il y a peu. Vous pouvez être fièrs de votre région, elle est magnifique et dynamique ".
C'est quand même sous un soleil timide que les coureurs de l'extrême ont terminé leur périple.

E.J.

Retour en vidéo


Vos commentaires

Se connecter ou s'inscrire pour poster un commentaire