Yssingelais : un "trait" beau concours de chevaux lourds à St Jeures sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Yssingelais : un "trait" beau concours de chevaux lourds à St Jeures

Date : 01/09/2019 | Mise à jour : 02/09/2019 09:17
Partager

Une robe conforme, de l'allure, de l'aplomb, 74 juments ont défilé, telles des miss, sous l'oeil rigoureux des juges présents.

Direction le sommet de l'élevage en octobre prochain


Une belle effervescence était palpable toute la journée du samedi 31 août 2019 sur la place du Foiral à St Jeures. Vingt-huit éleveurs d'équidés venus de toute la Haute-Loire ont présenté leurs juments au concours départemental de chevaux lourds. Celui-ci visait à sélectionner les plus belles bêtes au sommet de l'élévage qui se tiendra du 4 au 6 octobre 2019 à Cournon d'Auvergne. Roger Condamine, président du syndicat des éleveurs de chevaux lourds du Cantal et Jacques Issartel, président du même syndicat en Haute-Loire, ont co-organisé la manifestation. Un vide-grenier, des artisans locaux, de la danse country, une exposition de vieilles mobylettes et une démonstration de maréchal ferrant sont venus agrémenter cette belle journée.

Nattes et tresses avant le défilé

Une foule de curieux est venue profiter du spectacle, qui a démarré en fait bien avant le passage des épreuves, avec la mise en beauté des juments par les meneurs, qui ont soigneusement natté leurs crinières et tressé leurs queues avec du rafia. Au total, ce sont 74 pouliches et poulinières suitées qui ont tenté leurs chances. Trois races étaient représentées : une majorité de Comtoises mais aussi des Bretonnes et des Ardennaises. Les juges ont noté la conformation par rapport aux standards de la race pour l'ensemble du corps, l'allure à l'arrêt et au trot et l'aplomb. Au final, vingt-trois juments, soit vingt-une comtoises et deux bretonnes, ont été sélectionnées pour aller au sommet de l'élevage. Claude, 66 ans, est venu de Solignac sur Loire présenter deux de ses pouliches  au concours. "Elever des chevaux de trait, c'est une réelle passion pour nous, éléveurs ; ça demande beaucoup de rigueur et il y a de plus en plus d'exigence. En tout cas, cela fait vivre la filière", a-t-il commenté fièrement avant le passage de ses pouliches.



Rendez-vous aux Terres de Jim


Pour Bernard, un Saint-Jeurois de 76 ans, "voir ces jolies demoiselles rappelle un temps révolu, celui où où elles étaient indispensables aux travaux des champs. Aujourd'hui, les chevaux de trait font un peu de débardage, contribue au labour dans les vignes et font aussi de l'attelage en loisirs. Mais souvent, une majorité part pour la boucherie malheureusement," a-t-il regretté.
Julian, 9 ans, lui, n'a pas râté une miette des passages. Il s'est aussi demandé pourquoi certaines juments ont été présentées accompagnées de leurs poulains ou pouliches. Son voisin, plus âgé et visiblement habitué des concours, lui en a fourni la raison : "on est obligé de faire suivre leurs jeunes avec ces poulinières, car sinon, elles ne pourraient pas défiler sans, car elles sont très jalouses."
Après la remise des prix, les organisateurs ont donné rendez-vous au public aux "Terres de Jim" à Séneujols les 6, 7 et 8 septembre où huit juments, des percheronnes, comtoises et bretonnes, seront présentes.

LES SELECTIONS POUR COURNON :
- Hilana de Tavernat de Claude Anglade
- Hirondelle du Verger 2 de Mathieu Rocher
- Hotesse des Petits Bois de Geneviève Barrière
- Holidays de Bief de Pascal Boncompain
- Heroine du Montet de Sébastien Chambon
- Havane de Chassilhac de Claude Cubizolle
- Heidi du Fournial de Robert Delorme
- Heroine de Mercuret d'Anthony Issartel
- Hermine de Mercuret de Cindy Issartel
- Huline de Mercuret de Jacques Issartel
- Grenade de Tavernat de Claude Anglade
- Gargamel 5 de Pierre Alexandre Jouve
- Gitane du Mas Boyer de Sébastien Chambon
- Gamine du Fournial de Didier Delorme
- Gauloise du Pradel d'Anthony Issartel
- Golea d'Etalans de Geneviève Barrière
- Follette des Rouches de Geneviève Barrière
- Fiesta de Mercuret de Jacques Issartel
- Elegante du Mercuret de Raphaël Crespe
- Datcha 3 de Pascal Boncompain
- Diana de Mercuret d'Anthony Issartel
- Cacahuette 5 de Didier Delorme
- Victoria 86 de Geneviève Barrière
- Ushuane du Puits de Didier Delorme

LES PRIX DU CHAMPIONNAT :
Comtois
1. Victoria 86 de Pascal Boncompain
2. Heroine de Mercuret d'Anthony Issartel
Ardennais
1. Hiliana de Tavernat de Claude Anglade
Breton
1. Helena de Mercoeur du GAEC du Château Fort

M-A.B.






 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire