logo_zoom

Yssingeaux : des signatures et des bougies pour la Syrie

Date : 19/03/2017 | Mise à jour : 20/03/2017 11:11
Partager

En attendant une manifestation / concert avec les groupes Gens Bon Beur et Mû sur le bassin du Puy, c'est l'Yssingelais qui a montré son soutien aux victimes du conflit syrien samedi.

 

Partout en France, du 15 au 18 mars, des rassemblements organisés par Amnesty International ont eu lieu en soutien au peuple syrien. Le groupe local d'Yssingeaux/Monistrol a tenu aussi à apporter sa pierre à l'édifice.

Une banderole remise au gouvernement

Ce vendredi 17 mars 2017, ils se sont retrouvés sur le parvis du bâtiment de la Grenette, place de la Victoire, à Yssingeaux. En soirée, les militants de l'ONG Amnesty International, sous la conduite de leur responsable local, Jean-Louis Trilland, ont déployé une grande banderole et ont invité les sympathisants à venir la signer. Une quarantaine de personnes s'étaient déplacées.
Des bougies ont été allumées par les jeunes en signe d'unité et de solidarité. Cette banderole rejoindra les autres à Paris et seront remises au gouvernement.
A l'aube du 6ème anniversaire du début du conflit syrien, l'objectif de ces manifestations est d'inciter les gouvernements à tenir la résolution 17/48, adoptée par les Nations Unies en décembre 2016, mécanisme de soutien à l'enquête sur les crimes graves, une alternative à la cour pénale internationale (bloquée par les vetos russe et chinois depuis quelques années).

Trois familles accueillies en Yssingelais

« A Yssingeaux, trois familles ont été accueillies », explique Jean-Louis Trilland, « une a obtenu ses papiers et a préféré partir en ville, à Valence. Deux autres sont en attente de régularisation ».

« Mettre un terme aux impunités commises »

Mireille, militante d'Amnesty International, de Tence, confie : « Il faut que les exactions soient punies, et mettre un terme aux crimes commis. »
A ce jour, on estime que 400 000 personnes sont mortes, et 11 millions ont été contraintes de se déplacer, soit près de la moitié de la population du pays. Exécutions, disparitions forcées, prises d'otages sont le lot quotidien des civils, des dizaines de milliers cherchant à gagner l'Europe et le font souvent au péril de leur vie.

Une autre manif' / concert sur le bassin ponot

D'autres manifestations locales de soutien aux réfugiés se préparent ailleurs. Solange Arsac, militante du Réseau Education Sans Frontières (RESF), qui regroupe plusieurs ONG, a lancé une invitation : « Une journée de solidarité et d'échanges avec les demandeurs d'asile, les réfugiés, aura lieu le 15 avril à partir de 14 heures à Saint-Germain Laprade. Ce sera une manière de leur souhaiter la bienvenue et de faire la fête ensemble. Il y aura une randonnée, des jeux et des stands de maquillage pour enfants. Le soir, on se retrouvera pour une soupe partagée. Et en clôture, un concert des groupes Gens Bon Beur et Mû ».

M-A.B.

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...