Yssingeaux : Cédric Guyot s'impose sur le Trail des Sucs sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Yssingeaux : Cédric Guyot s'impose sur le Trail des Sucs

Date : 10/11/2019 | Mise à jour : 19/11/2019 17:19
Partager

Ce week-end du 11 novembre, et pour la quatrième édition, se déroulait le Trail des Sucs d'Yssingeaux organisé par Tryssingeaux. Au départ du complexe omnisports de Choumouroux, les participants avaient le choix entre un trail de 12,5 km de 24 km et de 33 km. (Galerie photo à consulter en bas de l'article)

Les deux jours de courses ont débuté ce samedi 9 novembre 2019 à 15h30 avec trois parcours enfants de 500, 1000 ou 2000 mètres, mais les choses sérieuses ont bel et bien commencé à 8h30 avec le départ du « Trail des 5 Sucs » long de 33 km. Au total, 89 coureurs se sont réunis sur la ligne de départ pour affronter les 1300 mètres de dénivelés, mais aussi une température ne dépassant pas les 5°C et les premières neiges de l'année. Vincent, 31 ans, est un des coureurs à avoir relevé le défi : « en soi le parcours n’est pas très difficile, mais quand on monte en altitude et qu’il commence à neiger, ça donne la motivation pour ne pas s’arrêter », s’amuse-t-il.

En tout, quelque 450 coureurs ont franchi la ligne d'arrivée sur les différentes distances, sans compter les enfants et les marcheurs.

Il y avait aussi la possibilité de se frotter à « l’Assaut des Sucs », une course intermédiaire de 24 km. Elle a réuni 85 participants qui ont pu profiter des hauteurs du domaine du Meygal et parcourir ses 950 mètres de dénivelés.
Enfin, les 12 km ont réuni 275 participants avec la possibilité de se faire en duo ou en solo. C’est la course la plus courte mais paradoxalement l'une des plus difficiles : « les chemins sont très techniques, ce n'est pas une course à faire quand on débute », lance Mathieu, 27 ans, venant tout juste de passer la ligne d’arrivée. Mais Cyril Mouri, le président du club de triathlon Tryssingeaux, en a conscience : « on va réfléchir à modifier les parcours d’ici deux ans, et peut-être ajouter un parcours plus facile de 8 km, puisque le 12 km est déjà à 400 mètres de dénivelés, il n’est pas facile. Mais pour l’instant rien n’est fait. », tempère-t-il.

« Il fallait une quatrième course »

Le trail des Sucs est la quatrième course à faire son entrée dans l'Alti Trail challenge, un défi qui récompense le coureur ayant le meilleur temps moyen sur les courses qui le composent. Avant, il fallait obligatoirement faire les trois courses déjà présentes au sein de ce challenge pour être classé. Ces courses sont le Saint-Ger trail à Saint-Germain-Laprade (en mars), le Trail du Mézenc aux Estables (en août) et le Capito’trail à Saint-Julien-Chapteuil (en octobre). Dorénavant, avec l’entrée du trail des Sucs, il suffit aux coureurs de faire trois des quatre courses pour être classé. « En effet, en août pour le trail du Mézenc, beaucoup de gens étaient en vacances et il leur était impossible de faire les trois courses. Il fallait donc une quatrième course », explique Cyril Mouri. Cette année, et comme l’année dernière, c’est l'Yssingelais Cédric Guyot qui remporte l'Alti Trail Challenge.

Cédric Guyot s'impose

Les classements :
à consulter ici

Vainqueur de l’Alti Trail 2019, Cédric Guyot (Tryssingeaux) s’impose aussi sur le trail yssingelais de 33 km avec un temps de 2:40:51, tandis que Mickael Guion (Atousports) le seconde en 2:42:58. Olivier Autin (Tryssingeaux) vient compléter le podium en 2:43:54.
Le trio de tête féminin est composé de Marie-Sarah Duportal (Tryssingeaux) en 3:18:51, de Séverine Thonnat-Blanc (Cab) en 3:40:16 et de Nadaia Royon en 3:47:20.

Pour les 24 km, Robin Faricier (Velay Athlétisme) pulvérise le chronomètre en terminant la course en 1:48:32, un quart d’heure après, son compère de Velay Athlétisme Florent Gagne franchit la ligne d’arrivée avec un temps de 2:05:32. Louis Motier le suit en 2:05:32.
Chez les féminines, Léa Vérots (La Dent qui bouge) l'emporte en 2:31:30 devant Laurence Chabanel (Velay Athlétisme) en 2:41:54 et Josiane Giraud (Le Manège enchanté) en 2:42:45.

Pour ce qui est du classement des 12 km, le jeune skieur establain Corentin Haon s’impose en 00:53:04 à une allure moyenne de 14 km/h. Mathieu Le Fur (Velay Athlétisme) arrive second en 00:54:04 et David Mattrand troisième en 00:56:59.
Côté féminin, c'est Lise Mialon qui s'impose en 1:05:48, devant Séverine Durin (Bellimontrail) en 1:12:51 et Véronique Beal en 1:14:136.

Le duo masculin gagnant est composé de Pierre Olivier et Alexandre Malartre en 0:57:03. Le duo mixte gagnant s'intitule "La Team Saint-Vidal" avec Edwige Bonhomme et Maxime Farigoule en 1:11:02.
Le duo féminin gagnant est licencié aux Foulées de Saint-Germain avec Anne-Laure Brain et Cécile Garnier en 1:20:28.

F.R.





Voir la galerie photos Trail des Sucs

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire