Vidéo : dans la peau d'un pompier sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Vidéo : dans la peau d'un pompier

Date : 11/07/2018 | Mise à jour : 12/07/2018 17:41
Partager

Venue des quatre coins de la France, une vingtaine d'enfants se retrouve à St-Julien-Chapteuil cette semaine, dans le cadre d'une colonie de vacances inédite... qui permet aussi de susciter des vocations.

Situé en plein coeur du massif du Meygal, le centre AVEA (association de la Poste) de Saint Julien Chapteuil accueille actuellement une colonie d'une centaine d'enfants. Parmi ces jeunes, vingt peuvent se plonger dans la vie d'un pompier professionnel durant onze jours.

Créer de nouveaux thèmes pour les colonies

À l'origine, AVEA ouvrait ses portes uniquement aux familles de postiers mais a évolué en autorisant tous types de professions à intégrer son association.
Force est de constater malgré tout que 95% des enfants adhérents à ces colonies proviennent de cette activité.
Responsable développement, Gaël Lesueur doit faire vivre les centres AVEA en France et créer de nouveaux thèmes pour les colonies.
Cette année, c'est donc 'Dans la peau d'un pompier' qui a été retenu.


Des conditions de séjour optimum

Six pompiers volontaires de Haute-Loire, quatre hommes et deux femmes, encadrent ces jeunes-là en ayant comme but de former de futurs jeunes pompiers volontaires. De ce fait, les sapeurs-pompiers accentuent fortement leur intervention sur le principe du volontariat. Ils sont accompagnés par deux moniteurs BAFA lors des nombreuses activités proposées aux enfants, qui ont été classés en deux groupes : d'un côté les 10-12 ans et de l'autre, les 12-14 ans.
Entre les ateliers de survie, où ils apprennent les gestes de secours sans matériel, la via ferrata, ouvert seulement aux 12-14 ans ainsi que l'accrobranche, profitable aux deux groupes, la cohésion et le vivre en collectivité en ressortent grandis.
Étant en vacances, les "petits sapeurs' n'en oublient pas moins les indispensables veillées de colonie et vont se rendre ce jeudi à la piscine du Puy 'La Vague' avec la totalité des jeunes présents sur le centre.



Un seul rêve

En seulement deux jours, le nombre de places disponibles a été atteint. Originaires de Dunkerque, de Marseille en passant par Paris, les enfants, très demandeurs vis à vis des pompiers, participent activement aux missions qui leurs sont confiées, que ce soit pour porter une victime sur le dos ou bien pour effectuer un garrot.
'Participer à ce stage avant la formation de jeunes-sapeurs pompiers est une bonne chose' nous confie Even, 12 ans, lui qui rêve depuis toujours de devenir soldat du feu. Afin de parfaire le séjour, la tenue du pompier est exigée pour tous puis un diplôme sera attribué aux participants, leur facilitant dans l'avenir, l'intégration au sein d'une caserne.

On peut donc imaginer que tous les enfants rentreront chez eux pleins de souvenirs et auront, pour certains, trouvé leur voie :


Une expérience qui ne demande qu'à être reconduite

Une deuxième session est organisée du 19 au 29 juillet 2018. Le séjour coûte pour les ayants droit de la Poste entre 200€ et 450€ les 11 jours et 870€ pour le grand public. 
À titre expérimental, cette colonie "dans la peau d'un pompier" pourrait être reconduite les années à venir à Saint-Julien-Chapteuil, mais aussi ailleurs sur le territoire.



Maxime Pitavy et Dorian Fargier




 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...