Via Ferrata de St Jean Lachalm, un Joyau méconnu sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Via Ferrata de St Jean Lachalm, un Joyau méconnu

Date : 09/09/2020 | Mise à jour : 13/09/2020 12:44
Partager

Publirédactionnel

Peu connu, le site des rochers de Miramande à St Jean Lachalm abrite l’une des plus belles via ferrata de la région AuRA mais aussi l’un des plus beaux panoramas sur les gorges du Haut Allier célébrées cet été par plusieurs chaînes de TV. Non sans raison.


Le village de St Jean Lachalm est repérable de loin depuis l’implantation d'éoliennes géantes dans les années 2000. Il faut pourtant y entrer vraiment pour apprécier l'architecture typique de ses maisons magnifiques des contreforts du Devès et son église aux tuiles vernies. Mais, c’est en approchant du rebord de la coulée basaltique sur lequel a été bati le village de la communauté de communes de Cayres-Pradelles que le site des rochers de la Miramande va susciter encore plus  l'admiration du visiteur sportif ou non. La Miramande, c’est le nom du petit ruisseau qui se glisse entre les rochers volcaniques pour trouver son chemin vers l’Allier dans un dénivelé de plus de 500 Mètres. Tracées dans ces rochers gigantesques, 3 voies équipées ont été installées qui méritent d’être sinon testées après location de matériel au bar restaurant du village, au moins visitées

Un massif volcanique unique équipé de trois Via ferrata parmi les plus belles d’AuRA

PLUS D'INFOS

Office de tourisme de Pradelles - Tel: 04 71 00 82 65
-Site de la Communauté de communes des pays de Cayres-Pradelles (Onglet tourisme)
-Possibilité de location de matériel au Bar-Restaurant Chacornac situé au village : 10 €/pers.
-Dégressivité accordée dès la quatrième personne : 8,50 €/pers. 
Tél : 04.71.57.57.46

Il faut aller sur la rive opposée ou du côté de St Privat d’Allier et St Didier d’Allier pour prendre la démesure des rochers qui bordent la rivière. De loin, on pourrait croire le site infranchissable mais il existe deux chemins ardus qui permettaient autrefois de relier et de filtrer au niveau du château de Montaur le Gévaudan du Velay après le franchissement difficile de l’Allier.
Ces chemins existent toujours qui permettent de se rendre au départ de ces trois belles via ferrata de la région. Il y en a pour tous les niveaux. Le débutant ou le sportif confirmé pourront se procurer un équipement complet auprès du bar Chacornac au village pour un prix dérisoire quand on sait qu’il n’y a pas de limite de temps. C’est heureux car la voie verte est si amusante qu’on a toujours le même réflexe, une fois la boucle terminée, c’est celui de la recommencer.

Mes parents ont voulu faire un troisième tour sur la voie verte ” Suzette

C’est ce que nous affirme la jeune Suzette qui a invité ses amies d’écoles à la fin du mois d'août pour fêter son 11ème anniversaire avant de reprendre les cours au collège.
C’est trop bien. Mes parents devaient juste nous accompagner et puis finalement c’est mon père qui a insisté pour faire un troisième tour. On reviendra, c’est certain, peut être même pour essayer la voie Bleue. Si c’est comme en ski, on devrait y arriver. L’important c’est de bien comprendre les règles pour s’assurer sur la ligne de vie avec les deux mousquetons du baudrier".

Trois voies de couleurs pour les différents niveaux accessibles à pied en moins de 30 minutes.

Beaucoup plus bas que le départ de la voie verte qui permet d’escalader un rocher pour ensuite longer une arête avant de basculer de l’autre côté, le départ des voies bleues et rouges et même une variante noire, demande un peu plus de trajet. Il faut en effet descendre par un chemin étroit, bien balisé jusqu’au pied d’une paroi qui apparaît verticale et vertigineuse quand on la toise d'en bas. La ligne de vie et les attaches métalliques rapprochées rendent cependant le défi de l’escalade immédiatement envisageable.
Nous avons rencontré là un jeune couple sportif en vacances décidé à faire un maximum de via ferrata de la région et bronzer utile.
Goulven et Nathalie sont de véritables spécialistes de ce sport qui demande moins de technicité que la véritable grimpe et en permet de se faire plaisir immédiatement.

On se fait plaisir tout de suite, et ça ne coûte pas cher ” Goulven

Sur une via ferrata le chemin est tracé, selon son allonge et son niveau technique on peut varier un peu mais en règle général, et c’est la cas ici, les équipements ont été parfaitement réfléchis et on se fait plaisir tout de suite ,en sécurité grâce à la ligne de vie. Du coup, c’est sportif mais quand même rapide à faire. Tu sais que tu peux pas être bloqué et si besoin tu peux te reposer.” énonce Goulven
il poursuit “ Ici, on est dans le rocher pure, pas de tyrolienne, pas de pont de singe, c’est de la grimpe. On est venu pour ça. D’ailleurs, on a toujours le matériel dans la voiture. Du coup c’est un loisir qui ne coûte pas cher. Hier soir on a campé près d’ici mais ce soir comme il y avait un risque d’orage, on s’est trouvé un petit airbnb où on peut se faire à manger soi-même . Du coup, si on se lève pas trop tard, on reviendra s’en faire une petite sinon on a pour projet d’aller un peu plus loin dans le Sancy”.

C’est pas si souvent que tu trouves des voies équipées dans une telle nature et avec un panorama pareil ” Nathalie

Et puis reprend Nathalie "le site est vraiment magnifique. C’est pas si souvent qu’on trouve des voies équipées comme ça au milieu d’une nature aussi sauvage.
Quand tu descends au pied de la voie le long du ruisseau, avec l'humidité et la chaleur, on se croirait presque dans la jungle. J’adore la photo de nature et je peux dire que j’ai été servie entre la diversité végétale, la minéralité de la paroi et le panorama géant quand tu arrives en haut”.

Le paradis des ornithologues, des pique-niqueurs… et des amoureux

Au sortir du chemin des rochers de la Miramande, on a sué un peu (beaucoup) mais on est heureux d’avoir fait une belle balade dans cet aller-retour. On regrette quand même un peu de n’avoir pas loué nous-aussi du matériel d’escalade afin de tutoyer un peu la falaise. On débouche  alors sur le parking équipé de tables de pique-nique où en est  arrivé facilement en voiture . Il y a plein d'oiseaux qui dessinent des arabesques, martinets ou hirondelles, il faudrait être spécialistes pour les distinguer.
Par contre le Cyrcaëte qui plane est facile à reconnaître par son envergure et son vol stationnaire. Il est tellement proche qu’on croit pouvoir presque le toucher du bout des doigts mais le site est si grand que ce n’est qu’une impression d’optique.
On passe ensuite près d’un jeune couple qui se bécote assis dans l’herbe, attendant sans doute que le soleil se couche dans un embrasement du ciel qui sera magnifique ce soir là.

 
Partager

Vous aimerez aussi