Une victoire pour Pierre Lemos et de bons résultats pour les autres pilotes altiligériens sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une victoire pour Pierre Lemos et de bons résultats pour les autres pilotes altiligériens

Date : 27/08/2017 | Mise à jour : 30/08/2017 18:15
Partager

Le monde du rallye routier s'est retrouvé au rallye des Volcans à Gelles (63) ces samedi 26 et dimanche 27 août, pour un rallye hors championnat organisé par Auvergne Moto Sport où 7 pilotes altiligériens ont brillamment représenté la Haute-Loire.

Avec 104 partants, cette 10ème édition du rallye des volcans a encore une fois été un rendez-vous agréable, dans une ambiance incomparable sans aucun enjeu. Ouverte aux motos et side-cars, cette épreuve nationale, qui ne compte pour aucun championnat, comporte un parcours routier de 280 km sur route ouverte à la circulation de jour et 280 km de nuit et 8 épreuves spéciales chronométrées (4 le jour et 4 la nuit). Avec sa particularité de deux boucles que les pilotes parcourent alternativement vers le nord et vers le sud (numéros impairs et numéros pairs), ce rallye attire les pilotesde Haute-Loire puisque parmi les participants on retrouve Pierre Lemos, Olivier Crespe, Pierre Reynaud, Loïc Bertrand, Christian Reynaud et l'équipage Guilhot / Fanget en side car.

La Haute-Loire bien représentée

L'épreuve du jour sera dominée par Pierre Lemos qui s'impose en catégorie Rallye 1. La nuit vient conforter sa position de leader puisqu'il obtient les meilleurs temps à presque tous ses passages dans les spéciales. Au classement scratch du rallye (cumul jour et nuit), c'est finalement lui qui se placera devant. C'est sous un magnifique soleil que Zoomdici a retrouvé cette bande de passionnés altiligériens pour recueillir leurs premières impressions.

"Il fallait me préparer moi et ma nouvelle moto"

Pierre Lemos qui courait sur sa nouvelle KTM 1290 super Duke R avait pour ambition première de venir préparer sa moto en prévision du Moto Tour auquel il participera en octobre prochain. "Il fallait régler la moto et rouler sur la route car, depuis le Moto Tour de l'an passé, je n'ai pas fait un seul kilomètre sur route", déclare le pilote qui a consacré le début de sa saison aux circuits.
"Après ce rallye, nous savons que la moto est prête. Avec le team on a trouvé un bon réglage pour la route. J'ai découvert mes nouvelles suspensions EMC et j'ai pu bénéficier des précieux conseils de François, le patron de chez EMC, c'était sympa." nous dit-il. Finalement c'est un pari réussi pour Pierre Lemos qui, malgré la difficulté de parcourir les spéciales de nuit dans le sens inverse du jour, nous confie " Je me suis fait énormément plaisir dans les spéciales de jour, c'était cool de pouvoir rouler ici pour préparer la moto. Je suis content pour tous nos partenaires d'avoir gagné mais c'est une victoire d'équipe... Merci à tout mon team, sans eux rien ne serait possible". Le pilote ponot termine premier du rallye et premier de sa catégorie.

"Tant que je reste sur mes roues, c'est du plaisir"

Olivier Crespe, pilote de Saint-Julien Chapteuil, était venu sans aucune prétention, juste pour se faire plaisir. "Je voulais m'amuser et me lâcher sur la route, ce rallye est très convivial et il n'y a aucune pression puisqu'il est hors championnat. J'aime le rallye, le principe des liaisons, les paysages", dit-il tranquillement. Le pilote va même jusqu'à plaisanter sur sa position sur le rallye et nous confie en riant : "Je pensais être devant Pierre Lemos... Mais finalement mon objectif est atteint puisque je termine 5ème du rallye et je me suis bien amusé, je suis très content".
Le public retrouvera Olivier Crespe au rallye des Mauves, finale du championnat de France des rallyes routiers. Le pilote envisage également de participer à certaines manches du championnat pour 2018.

"Physiquement, je n'arrive plus à suivre"


Pierre Reynaud, le pilote espavio,t nous avoue quant à lui que c'est difficile de se remettre totalement de sa chute survenue en rallye cette saison. Il termine quand même les spéciales de jour à la 13ème position et se voit contraint d'abandonner sa participation aux spéciales de nuit. "C'est difficile de rester concentré avec la douleur, j'ai failli abandonner à la première boucle mais je me suis tout de même amusé même si physiquement j'ai du mal à tenir".
Pierre Reynaud est venu participer au rallye des volcans dans le but de se préparer à la finale du championnat de France de Mauves suite à son choix de changer de moto. Il n'avait roulé que quelques kilomètres avec sa nouvelle moto mais pense déjà : "Elle est géniale, j'ai réussi à prendre du plaisir dessus mais, côté résultats, c'est pas ça". Le pilote envisage peut-être de s'essayer aux circuits l'an prochain s'il est prêt physiquement.

"Je viens au rallye des volcans pour retrouver les copains"

Loïc Bertrand a commencé les rallyes il y a un an, ici à Gelles, et c'est tout naturellement qu'il a choisi d'y revenir. "Je voulais revenir avec la même équipe; j'aime cette convivialité, je viens sans enjeu juste pour m'amuser et même s'ils sont tous devant moi, ce n'est pas grave. Revenir entier et ramener la moto est mon seul vrai objectif et je profite des spéciales de nuit car il fait moins chaud", reconnait le pilote altiligérien qui s'offre finalement une très honorable 15ème place du rallye.

"On s'amuse autant en liaison qu'en spéciales"

Christian Reynaud, moniteur ponot d'auto-école très connu dans le monde du rallye moto, est venu participer au rallye avec sa Kawasaki ER6 totalement d'origine. Lui aussi a débuté ici il y a deux ans et ne tarit pas d'éloges sur l'ambiance exceptionnelle, les parcours magnifiques et l'organisation parfaite. Il nous précise : "Je suis venu faire le rallye sans ambitions comme d'habitude, juste pour le plaisir et c'est ce que j'ai réussi à faire ici sur des routes comme on les aime en Auvergne. Je ne participe qu'aux spéciales de jour pour des raisons professionnelles mais ma 54ème place me convient parfaitement."

"On vit le truc à deux"

L'équipage, composé de Fréderic Guilhot de Vazeilles Limandre et Jerôme Fanget ,est quant à lui venu participer au rallye en side-car. Pour une première fois ensemble, l'expérience semble être vraiment un succès puisque Jerôme Fanget laisse entendre : "Si l'occasion se représente et que je suis disponible, je saute dans le panier. Je voulais découvrir le rallye en Side-car et même si j'avais peur de manquer d'endurance physique, j'ai adoré ce moment de partage".
Fréderic Guilhot, plus connu en tant que "Mr Moto Haute-Loire", participe d'habitude avec Anastasia Fachaux mais précise : "On voulait s'amuser, on a confiance l'un en l'autre et c'est motivant d'être deux. Nous aurions pu faire de meilleurs temps mais ce n'était pas notre motivation première"

I.H.



Vivez une des spéciales au guidon de la KTM de Pierre Lemos :

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...