Une entreprise brivoise en partie détruite par les flammes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Une entreprise brivoise en partie détruite par les flammes

Date : 23/05/2020 | Mise à jour : 24/05/2020 08:39
Partager

Ce samedi 23 mars, un incendie s'est déclaré à 17h30 dans un bâtiment appartenant à deux sociétés implantées à Brives-Charensac. Plus de 100 m² de toitures ont été totalement calcinées.

Sur la route de Coubon à Brives-Charensac, à proximité du magasin Leader Price, une entreprise de dépannage informatique et une de gestion de carte grise ont été endommagées par un incendie dont la cause reste encore à déterminer. Aucune victime n'est à déplorer. Les interventions de 25 pompiers issus des centre de secours du Puy-en-Velay, de Coubon et d'Emblavez Est (Rosières et Beaulieu) ont été nécessaires pour mettre un terme au sinistre. D'après le lieutenant Raphaël Ferret, 100 m² de charpente ont été détruits, infligeant les principaux dégâts à l'entreprise de dépannage informatique. "La société de gestion des cartes grises étant à l'étage en-dessous n'a pas été touchée par les flammes, précise Raphaël Ferret. Mais l'eau utilisée pour éteindre l'incendie l'a forcément endommagée".

Une salle de réunion et un bureau contenant des ordinateurs

Vers 19h30, malgré la fumée encore persistante, les pompiers ont procédé à la sécurisation de la zone. "Nous sommes en train de dégarnir la toiture, explique le capitaine Mathieu Lartaud. Nous enlevons les tuiles et les poutres calcinées afin d'éviter tout autre départ de feu. Nous avons également bâché et mis à l'abris le maximum de matériel informatique encore en état." À l'intérieur, plusieurs unités centrales et autant d'écrans étaient présents. "Avec le patron, nous sommes sept salariés à travailler ici, nous apprend l'un des employés. Nous faisons du dépannage informatique, de la vente de matériel et de logiciels. Apparemment, deux parties de l'entreprise ont été détruites. La salle de réunion qui ne contenait pas grand-chose. Mais aussi les bureaux où nos ordinateurs étaient disposés".

"C'est la deuxième fois que ça arrive en moins de six ans"

Les visages défaits des salariés venus constater par eux-mêmes la teneur des dégâts ne sont pas sans rappeler la vague d'incendies qui avait touché Brives-Charensac au mois de septembre 2014. Parmi les bâtiments ravagés, la même entreprise informatique et celle de gestion de cartes grises en faisaient parties. "Je suis dégoûté, confie l'un des employés. C'est la deuxième fois que ça arrive en moins de six ans. Et déjà que nous étions en chômage partiel à cause du confinement, maintenant, on ne sait pas comment ça va se passer pour nous pour la suite".





 
Partager

Vous aimerez aussi