Tout se termine bien pour Rital sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Tout se termine bien pour Rital

Date : 08/07/2020 | Mise à jour : 09/07/2020 06:39
Partager

Son calvaire aura duré 4 jours. Rital, un veau de 5 mois et demi, est resté coincé dans un ancien puits abandonné au Cros de Brives, à Coubon.

"J’ai remarqué son absence samedi matin (4 juillet 2020, Ndlr) lorsque je suis allé voir mon troupeau dans un pré proche de chez moi, explique le propriétaire. Avec mes beaux-parents et ma famille, nous avons cherché partout dans les environs. À un moment donné, nous avons pensé qu’il s’était noyé dans la Laussonne, la rivière en contrebas." Son veau, baptisé Rital, fait partie d’un cheptel de race Aubrac composé de 14 vaches, 14 veaux et un taureau. Le troupeau est installé dans de larges espaces de nature au Cros de Brives, sur la commune de Coubon.

Une cavité de 2,5 mètres de profondeur

"Ce qui est incroyable, c’est que lors des recherches nous sommes passés à côté de lui sans nous en rendre compte, confie l’éleveur. On l’entendait bien meugler mais nous avions l’impression qu’il était très loin." À quelques mètres d’eux, un ancien puits d’une profondeur d’environ 2,5 mètres et d’1,5 mètres de large calfeutrait malheureusement ses cris. "Et puis ce matin (mercredi 8 juillet, Ndlr), nous avons vu tout le troupeau réuni autour d’un même point. Les vaches regardaient quelque chose et paraissaient agitées." La stupéfaction, le soulagement et l’inquiétude surviennent alors lorsque son propriétaire découvre la crevasse en question.

"Une chance qu’il soit tombé sur ses pattes et pas sur la tête"

Aussitôt, l'agriculteur contacte les pompiers et le vétérinaire du Monastier-sur-Gazeille. La cellule de sauvetage et déblaiement arrive quelques minutes après, forte de huit pompiers. "La cavité était très étroite, détaille l’éleveur. Juste assez de place pour Rital. Mais la vétérinaire a réussi à se rendre au fond pour lui passer un licol autour du museau. Puis, difficilement, cinq pompiers sont descendus comme ils ont pu pour mettre le veau debout et l’harnacher avec des sangles. Une chance qu’il soit tombé sur ses pattes et pas sur la tête, sinon il serait assurément mort à l’heure qu’il est". Le propriétaire, à l’aide de son tracteur, réussit alors à hisser Rital doucement pour le poser sur la terre ferme et l’herbe encore humide de rosée.

De multiples contusions mais en bonne santé

D’après le compte-rendu de la vétérinaire, Rital se trouve plutôt en bonne santé malgré quelques contusions qu’il a fallu soigner. Ses articulations ont aussi été blessées du fait de cette position quasi immobile pendant quatre jours. Mais aujourd’hui, après une petite heure de confinement hors de ses congénères pour lui laisser le temps de souffler, il a pu retrouver Licorne, sa maman, et l’ensemble du troupeau. Et afin que cette mésaventure ne se reproduise plus, l’éleveur s’est empressé de combler le vieux puits en l’obstruant totalement.



Nicolas Defay

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...