Tourisme : les premiers chiffres de la saison estivale sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Tourisme : les premiers chiffres de la saison estivale

Date : 04/09/2019 | Mise à jour : 04/09/2019 20:13
Partager

Depuis le début de l'été, l'Office de Tourisme de l'Agglo du Puy et le Comité Régional du Tourisme Auvergne-Rhône-Alpes multiplient les enquêtes auprès des professionnels, dans le but de dresser dans les mois à venir un bilan précis sur l'attractivité du territoire en saison estivale.

Les chiffres

D'après le Comité Régional du Tourisme Auvergne-Rhône-Alpes, pour la période des mois de juillet et août, 80% des opérateurs interrogés sur un échantillon de 840 professionnels altiligériens, jugent leur saison bonne, voire très bonne pour 19% d'entre eux. Pour 36% des opérateurs, l'activité est en hausse, un chiffre supérieur à la moyenne régionale qui est de 30%.

Une hausse de fréquentation des clientèles étrangères a également été constatée chez 30% des professionnels interrogés, là encore un pourcentage supérieur à celui de l'ensemble de l'Auvergne-Rhône-Alpes qui est de 24%. Concernant septembre, un mois important en matière de tourisme et boosté par des événements tels que Terres de Jim et les Fêtes Renaissance du Roi de l'Oiseau, les tendances se confirment avec un niveau de réservation stable à 67% et d'ores et déjà en hausse pour 23% des professionnels altiligériens interrogés par le Comité Régional du Tourisme.

>> A lire : Tourisme : près de  100M€ de retombées pour l'Agglo du Puy

Un mois d'août "exceptionnel" pour le Puy-en-Velay

Selon les chiffres issus du baromètre mensuel de l'Office de Tourisme de l'Agglo du Puy, sur les 50 opérateurs ponots interrogés (hôtels, restaurants, gîtes, campings, hébergements collectifs, chambres d'hôtes, activités), 89% observent une hausse de fréquentation par rapport à l'année dernière. Pour 27% d'entre eux, cette augmentation varie entre 10 et 20%.

"Les actions de communication menées depuis plusieurs années autour de la marque Saint-Jacques ont contribué à promouvoir le Puy-en-Velay et à créer une destination touristique à part entière notamment dans la nouvelle offre régionale, commentent Corinne Gonçalves, vice-présidente de l'Agglo et présidente déléguée de l'Office de Tourisme et Emmanuel Boyer, responsable de la promotion événementielle de l'agglomération. Par le passé notre seule appartenance à la région Auvergne faisait que nous étions avec l’Allier les parents pauvres d’une destination Auvergne. Le fait d’être aujourd’hui dans un plus grand espace nous donne l’occasion de nous identifier. Pour nous, le Velay et le Puy sont devenus une destination comme peuvent l’être le Beaujolais, la Drôme Provençale et bien d’autres. On constate d’ailleurs une forte augmentation des clientèles intra régionale et particulièrement celles de l’ouest."

>> A lire aussi : Tourisme : le mot "Haute-Loire" ne convient plus

Puy de Lumières, quel effet pour la ville ?

L'offre culturelle, événementielle ou encore d'activités ludiques, proposée par les villes contribue à favoriser le tourisme dans tout le département : le Festival de La Chaise Dieu, The Green Escape Festival à Craponne, le Lugik Parc aux Estables entre autres exemples. Au Puy-en-Velay, l'action événementielle majeure de l'été reste Puy de Lumières qui se poursuivra jusqu'au 29 septembre. Il est bien sûr difficile de quantifier le nombre de spectateurs. Mais Emmanuel Boyer l'assure, "il y a une vie les soirs d'été au Puy, et donc une économie."

>> (re)Découvrez en Vidéo : Puy de Lumière débarque place du Plot

D'après une enquête menée par l'Office du Tourisme de l'Agglo du Puy entre le 1er juillet et le 22 août sur un échantillon de 11 144 personnes : 
* 8 touristes sur 10 se présentant à l'Office de Tourisme demandent spontanément des renseignements sur Puy de Lumières.
* Parmi les visiteurs venant spécialement pour Puy de Lumières, 77 départements différents ont été identifiés.

"Le spectacle a été créé pour faire venir des touristes en été et sur les courts séjours qui précédent la saison. La première année, les locaux se sont emparés de ce spectacle et en ont été des ambassadeurs. Le spectacle répond aujourd’hui à ses objectifs en étant un « faire venir » sur le territoire", se satisfait le responsable de la promotion événementielle de l'agglomération.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 5 septembre 2019 - 19h47
Il y aurait certainement plus de monde, notamment les indigènes du coin si les commerçants étaient un peu plus aimables et si les restaurateurs ne prenaient pas la population pour des américains.....

Signaler un abus

img_journalisteL le 5 septembre 2019 - 06h35
L : Alors pourquoi certains commerçants ponots se plaignent une saison s'analyse sur plusieurs mois et non pas comme précédemment commentaire seulement à fin juillet. On n'est pas en bord de mer alors souvent le mois de septembre est un bon mois concernant le tourisme, ce ne sont pas les mêmes personnes qu'en juillet et août mais le monde est là. Pour les restaurants peur être , pour ceraiins, revoir un peu la carte et les prix en baissent notamment.

Signaler un abus