Romain Fayolle à Marcolès : trois tours devant avec Romain Bardet sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Romain Fayolle à Marcolès : trois tours devant avec Romain Bardet

Date : 09/08/2018 | Mise à jour : 09/08/2018 20:57
Partager

Le jeune cycliste ponot Romain Fayolle a vécu "une belle expérience" au critérium de Marcolès.

Le spectacle était présent ce mercredi  8 août 2018 au critérium de Marcolès où une vingtaine de coureurs professionnels s’étaient donné rendez-vous pour 40 tours de deux kilomètres environ.  A l’issue des 90 km Romain Bardet s’est imposé devant  Julian Alaphilipppe (meilleur grimpeur du Tour de France 2018) et  Lilian Calmejane. Treize cyclistes  amateurs ont eu l’honneur d’être invités  sur ce circuit en ville, dont le jeune ponot Romain Fayolle.

Romain Fayolle : Une échappée avec Romain Bardet

Devant plus de 1000 spectateurs venus rencontrer leurs idoles, le jeune  ponot a vécu des moments exceptionnels.  Bien décidé à montrer le meilleur de lui-même,  Romain Fayolle a ainsi  réussi  à s’échapper du peloton en compagnie de Romain Bardet et deux autres coureurs professionnels,  Corantin Navarro et Evaldas Siskevicius. Très en forme à l’entame des vingt derniers kilomètres  Romain Fayolle a pu vivre l’expérience enivrante de faire trois tours en tête de course avec les plus grands. Il a ainsi pu entendre le speaker emblématique de Tour De France, Daniel  Mangeas, annoncer son nom et son palmarès. A l’issue du critérium, le jeune homme  a confié sa joie : «  C’est un vrai plaisir de faire une course avec des coureurs que d’habitude je vois à la télé ! »

 

Un manque de structures en Haute-Loire

Romain Fayolle, coureur en 1ère catégorie (plus haut niveau amateur),  formé à l’Union Cycliste de Puy-en-Velay,  est désormais dans la Team Vulco VC Vaulx-en-Velin. Le jeune cycliste a été  champion d’Auvergne junior en 2014 avec son club formateur et il reste  très attaché à l’UCPV.  Il nous a expliqué que  faute de structures en Haute-Loire les coureurs altigériens se voient tous contraints de quitter  leur club formateur pour participer à des événements amateurs de plus haut niveau.  Romain Fayolle a d’ailleurs récemment participé à une manche de coupe de France avec son club de Vaulx-en–Velin.

Le président du comité départemental FFC 43, David Ruillère, était présent à Marcolès pour encourager le jeune sportif, qu’il suit depuis ses débuts. Il regrettait lui aussi  le départ de coureurs  formés par les éducateurs dévoués de  Haute-Loire : «Il y a des coureurs pour former une équipe mais pas de structures sur notre territoire  pour les accompagner. »  

L.Bl

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteGA le 11 août 2018 - 09h11
Passé, le "Tour de France" ! Oublié l'engouement, bien éphémère, de nos élus pour le vélo ! Aujourd'hui, rien de nouveau pour le cyclisme sur notre agglomération et dans notre département ! Peu de soutien, peu de subventions publiques, pas de structure (terrains, pistes, …) pour développer l'activité, … Dommage !

Signaler un abus

img_journaliste le 10 août 2018 - 08h50
Bravo à Romain...mais en effet aucune structure, aucune aide, même quand un ponot va au championnat du monde de triathlon personne ne propose un soutien... absence de structure, comme en athlétisme, piste Massot fermé l'ensemble de l'été, et sera fermé une partie de l'hiver... pas de suivi médical par une absence de service de médecine du sport sur le dépertement, suivi sur St Etienne ou Clermont, pour les jeunes et leurs parents dur!!! Le Puy faisant pour le sport ????

Signaler un abus