Pour améliorer la desserte électrique du sud de la Haute-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Pour améliorer la desserte électrique du sud de la Haute-Loire

Date : 30/09/2019 | Mise à jour : 02/10/2019 10:16
Partager

Fin septembre, il a fallu mobiliser d'importants moyens pour remplacer 25 kilomètres de réseau aérien par 35 km de réseau souterrain, dont 10 km coordonnés avec la fibre optique entre le Lac d’Issarles et Lapalisse. Au total près de 900 poteaux ont été déposés.

Parce que la qualité de fourniture est l’une de ses priorités, Enedis procède, tout au long de l’année et sur l’ensemble du territoire, à des travaux d’entretien de son réseau pour en améliorer sa fiabilité. La Haute-Loire est une région de moyenne montagne, régulièrement soumise aux intempéries, notamment hivernales. 
Depuis de nombreuses années, Enedis s’est attachée à développer une politique lourde de maintenance de ses réseaux, notamment au travers de ses investissements dans le cadre du « Plan Aléas Climatiques » (PAC), mais également de son programme « Prolongation de Vie des Ouvrages » ou encore sa politique d’élagage à proximité des lignes électriques. 
65 % des coupures d’électricité ont pour origine un incident sur le réseau HTA (haute tension). La fiabilisation du réseau HTA est donc la priorité d’Enedis.

Un chantier millimétré pour la sécurité de tous

Compte-tenu de l’accès difficile en certains endroits, notamment dans les zones encaissées de la vallée de la Loire et du Langougnole, le déroulage du câble se fera à l’aide d’un hélicoptère. Pour cela, Enedis a fait appel à la société Jet System afin de dérouler les câbles électriques qui passent au-dessus d’une vallée trop escarpée pour accéder au chantier par des moyens terrestres..
Dérouler 300 mètres de câble dans les airs est une opération délicate, préparée depuis de longues semaines par les techniciens Enedis et les équipes de CEGELEC qui ont fait appel à la Société Jet System, spécialisée dans les travaux aériens héliportés.
Enedis fait régulièrement appel aux services de cette société pour le survol de ses réseaux afin de détecter et localiser les équipements présentant des défaillances ou des signes d’usure qui justifient leur remplacement : poteaux endommagés, isolateurs cassés, lignes avec des brins coupés, supports déformés, etc. Les résultats de l’inspection des réseaux par hélicoptère permettent à Enedis d’établir un diagnostic précis et de programmer en conséquence, les interventions de maintenance nécessaires.

Les principales communes concernées par ces travaux sont Issarlès, Lafarre, Lapalisse, le lac d’Issarlès, Présailles. Sur ce secteur, ce sont, au total près de 2 millions d’euros qui auront été investis dans le cadre du PAC.

L’ouvrage traité voit sa durée de vie prolongée de 15 ans

Enedis fait justement régulièrement le diagnostic de ses réseaux pour détecter les points de faiblesse afin d’intervenir avant qu’un incident ne se produise. A la suite de ces diagnostics, Enedis intervient pour remplacer tout ou partie des supports, des armements, des isolateurs, mettre en conformité les transformateurs sur poteau, réaliser l’élagage, etc. A la fin de l’opération, l’ouvrage traité voit sa durée de vie prolongée de 15 ans.
De nombreux chantiers ont été réalisés ces dernières années dans le cadre du Plan Aléas Climatiques (PAC) qui a conduit Enedis à enfouir des dizaines de kilomètres de réseau. Ainsi, pour la concession de Haute-Loire, depuis 2010, Enedis a investi largement pour améliorer la performance des réseaux, dont 32,9 M€ au titre du Plan Aléas Climatiques. Cette stratégie d’investissement a permis de passer de 40 % de réseau HTA (haute tension) souterrain à 55 % fin 2018. Tous ces travaux concernent essentiellement les artères principales des réseaux.


- Cette information émane d'un communiqué de presse du groupe Enedis -



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 2 octobre 2019 - 17h03
Une opération exemplaire ,qui devrait donc se généraliser .On éviterait ainsi de voir des centaines de personnes privées d'électricité tous les hivers . Sur ce sujet la France est en retard sur les Suisses ou les Autrichiens .

Signaler un abus