Portraits de travailleurs oubliés sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Portraits de travailleurs oubliés

Date : 20/04/2020 | Mise à jour : 21/04/2020 12:27
Partager

Ils sont kinés, bouchers, auxiliaires de vies, vigiles, boulangers, ambulanciers, éboueurs, caissiers... Loin des applaudissements qui sonnent les 20 heures chaque soir, ils sont pourtant au contact de la population et indispensables au fonctionnement de nos sociétés. Zoomdici offre un peu de lumières à ceux qui oeuvrent dans le noir au travers d'une série de portraits de ces professions parfois oubliées en ces temps confinés.


Toutes et tous ont un point commun : ils ne sont pas soignants mais ils arborent sur leur visage un masque de protection et poursuivent leur activité en cette période confinée.
Une activité bien souvent adaptée aux mesures exceptionnelles de confinement en cette période de pandémie du Covid-19.
Pas forcément en première ligne dans la bataille qui se joue entre le virus et l'espèce humaine, ils exercent néanmoins des professions indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés, encore plus en cette période si spéciale.
Zoomdici vous propose une série de portraits de personnalités du département qui traversent la période du confinement sans relâche, parfois même avec une forte hausse d'activité. 

Autant de minuscules maillons de la chaîne qui contribuent à faire tourner le pays

Masques de protection, gants, horaires adaptés, installation de plexiglass, nouvelles fonctions... Il faut bien s'organiser pour faire face à cette épidémie lorsqu'on continue de travailler. Ils font partie de ces professionnels à continuer à exercer leur activité sur le terrain, ne pouvant la poursuivre en télétravail.
Avec parfois une certaine appréhension puisqu'ils sont exposés et en contact avec la population, mais aussi une certaine lucidité sur la "chance" qu'ils ont de pouvoir poursuivre leur activité quand bon nombre de travailleurs sont contraints de rester à la maison. Ils sont autant de minuscules maillons de la chaîne, parfois invisibles, qui contribuent à faire tourner le pays. 

Le premier numéro ce mercredi

Dès mercredi midi, vous retrouverez notre premier numéro avec le portrait d'un agent de sécurité du bassin du Puy qui doit adapter son métier, avec de nouvelles fonctions en plus des consignes sanitaires, tout en restant en contact avec la population et en devant faire face à une hausse d'activité (des sites en sommeil à garder, les urgences qui nécessitent un appui, etc.). Puis tous les deux jours, la rédaction de Zoomdici mettra en avant une autre personne sur le front.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAC le 22 avril 2020 - 11h31
Pourquoi toujours opposer le privé et le public... Actuellement, de nombreuses personnes travaillent, parfois prennent d'énormes risques, mais chacun assure sa fonction. Nous avons la chance de vivre dans un département merveilleux, où le confinement n'est pas insurmontable. Soyez positifs... Bon courage à tous ceux qui travaillent (dont je fais partie) et aussi aux autres.

Signaler un abus

img_journalisted le 22 avril 2020 - 09h50
Les éboueurs sur le territoire,les inspecteurs du travail' les enseignants, les personnels qui gèrent les milliers de demande d aide sociale (Personnes agées, handicapés, enfance..) qui au quotidien ont assumé la Continuité du service sous des formes diverses. Si vous préférez un autre pays je vous propose les USA de Trump ou la superbe démocratie à la chinoise avec ces supers camps de vacances

Signaler un abus

img_journalistegs le 22 avril 2020 - 08h56
Rappelons que ce sont des agents de la fonction publique qui vous ont appris à lire et écrire et qui vous soigneront aujourd'hui ou demain Mr R ! Et surtout par les temps qui courent !

Signaler un abus