NRJ Haute-Loire célèbre trois décennies de radiodiffusion sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

NRJ Haute-Loire célèbre trois décennies de radiodiffusion

Date : 20/12/2017 | Mise à jour : 24/04/2018 08:53
Partager

L'antenne altiligérienne de la radio à la panthère noire fête 30 ans d’aventure radiophonique locale.

Le 19 décembre 2017, la station du Puy-en-Velay a soufflé ses 30 bougies dans une émission spéciale avec les interventions d’anciens animateurs et journalistes de l’antenne altiligérienne.
C'est en effet en décembre 1987 que la première émission était diffusée sur le bassin ponot à partir des locaux du boulevard Saint-Louis. A l'époque c'était un titre de Jean-Jacques Goldman qui ouvrait l'antenne. Le paysage basculait alors de radios locales vers des radios affiliées à des réseaux nationaux. Au Puy c'est la formule juridique de la franchise qui était retenue, la station ponote est d'ailleurs toujours indépendante du réseau, avec des spécifités purement locales, comme une émission locale le matin (au lieu de la fin de journée) ou encore un nombre de flashes info supérieur à ceux des autres villes et se prolongeant jusqu'à la mi-journée (contre 9h ailleurs pour le dernier flash).
En 2003 la radio (avec les autres activités du groupe) se rendait plus visible et investissait le quartier Saint-Jean dans des locaux fonctionnels les anciens batiments de "la Verveine".

Mais où sont les émetteurs ?

Depuis 1987, l'émetteur du Puy (98.7FM) est situé à la Sermone, à Vals, et permet de couvrir le grand bassin du Puy, de Fix à Saint-Julien Chapteuil. Le second site (103.7FM), qui permet de couvrir l'ensemble de l'Yssingelais, est situé à 1100 m d'altitude sur la commune de Mézeres.


Les audiences au fil des années

Grâce à la notoriété de la marque et au professionalisme des équipes qui se sont succédé, NRJ Haute-Loire a toujours occupé la première ou parfois la deuxième place du classement de l'audience (d'après les mesures Médiamétrie sur le bassin du Puy).


Les animateurs au fil du temps


Fred Bompard
De la fin des années 1990 à 2004, c’est lui qui animait la tranche de la mi-journée. Aujourd'hui, il officie à Radio Scoop à Saint-Etienne.



Matt Farineau
Le Ponot, DJ à l’origine, a pris le relais. Après 12 ans de cadeaux à gogo et de complicité avec les auditeurs, il a quitté l'antenne d'NRJ Haute-Loire à l’été 2016 pour se lancer de l’entrepreneuriat. Il tient aujourd’hui le bar de nuit Le Michelet, en centre-ville du Puy.



Guilhem Baudry
Son diplôme de Studio école de France, alias Studec (formation radio reconnue par l’État de renommée nationale à Paris) en poche, le jeune homme a pris les rênes d’ NRJ Haute-Loire au départ de Matt Farineau à l’automne 2016. On lui doit notamment le lancement de la page Facebook NRJ Haute-Loire. Après un an et deux mois d’un fort investissement professionnel, il est rentré à Nantes d'où il est originaire.



Melvyn Marchand
Egalement formé à Studec, le jeune homme a fait ses gammes comme « stagiaire permanent » à NRJ La Rochelle. Autant dire que l’identité de la radio à la panthère noire fait partie de son ADN. On lui doit le lancement des comptes Instagram, Twitter et Snapchat d’NRJ Haute-Loire.


Les journalistes


De 1987 à 1994, il n'y avait pas d'informations locales sur NRJ Haute-Loire.

Christophe Bouyer
Ce fut le premier journaliste à l'antenne de 1994 à 1998, en duo avec l'animateur Fred Bompard, un duo particulièrement complice. Aujourd'hui, Christophe Bouyer est journaliste au Progrès au Puy, notamment à la rubrique « Justice » mais pas que.



Matthias Julliand
Il a été le premier journaliste d’NRJ Haute-Loire à travailler aussi pour Zoomdici.fr (à l’époque Zoom43.fr). Internet c’était, et c’est toujours, le bouclage permanent entre deux flashes radio. Aujourd'hui, Matthias Julliand est journaliste reporter d'images (JRI) à France 3. Il fait partie du pool de remplaçants qui effectuent des missions dans toute la France et parfois en Haute-Loire.


Mélaine Berthelot
Mélaine Berthelot a succédé à Matthias Julliand pendant un an et demi, aux côtés de Matt Farineau. Elle a déménagé dans le Gard pour fonder une famille et poursuivre son carrière dans la presse écrite. Elle est responsable d’édition d’un périodique consacré à la gestion des espaces naturels.

Annabel Walker
Diplômée du Centre universitaire du journalisme (Cuej) de Strasbourg, elle a rejoint NRJ Haute-Loire en janvier 2009 et y est encore.

Concepcion Alvarez
Tout juste sortie du Cuej, la jeune femme a remplacé Annabel Walker pendant un mois en février 2011. Elle travaille aujourd’hui pour Novethic.fr, media spécialisé dans l'économie responsable, à Paris.

Alexandra Du Boucheron
La journaliste formée également au Cuej a été la journaliste d’NRJ Haute-Loire en 2011-2012 en remplacement de congé parental. Depuis quatre ans, elle fait partie du pool de remplaçants de Radio France qui remplit des missions dans toute la France.
Selon elle, la proximité avec les auditeurs du 43 lui a appris la rigueur dans ce métier (livrer une info exacte, sinon les gens vous le font savoir dans la rue).



Anthony Perrel
Le 2ème congé parental à remplacer à l’antenne a été relevé avec brio par Anthony Perrel. Pendant 13 mois en 2013-2014, le jeune aficionado de l’AS St-Etienne, originaire de Monistrol-sur-Loire, a formé un duo vitaminé avec Matt Farineau. Aujourd'hui, il est reporter à Radio Scoop à Saint-Etienne, aux côtés de Fred Bompart.

Plus récemment, Clément L’hôte et Maxime Pitavy, de Zoomdici.fr, ont assuré les flashes de la mi-journée au pied levé.




NB. NRJ Haute-Loire et Zoomdici.fr font partie du même groupe localement.








Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteHC le 21 décembre 2017 - 07h56
une super équipe qui compte dans le paysage altiligérien. Continuez !

Signaler un abus