Mont-Denise : des travaux pour la biodiversité et le tourisme sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Mont-Denise : des travaux pour la biodiversité et le tourisme

Date : 25/09/2020 | Mise à jour : 08/10/2020 07:20
Partager

Le point culminant du bassin du Puy a un fort potentiel touristique sur un site Natura 2000 qui abrite des espèces rares d'affinités méridionales. Des travaux vont être engagés cet automne pour offrir au site l'écrin qu'il mérite.

Laissé à l'abandon depuis le début des années 2000 et le départ en retraite de l'agriculteur qui l'exploitait, ce site de deux hectares, sur une parcelle très escarpée, est composé de pelouses sèches, de prairies très rases et très bien exposées avec des espèces d'affinités méridionales comme les orchidées sauvages ou la carline, ainsi que des insectes peu présents ailleurs en Haute-Loire.
Problème : n'étant plus pâturée, cette parcelle s'est vue petit à petit envahir par des genêts et des pruneliers notamment, qui "banalisent la biodiversité de ce site unique", déplore Céline Roubinet, chargée de projets au conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne et animatrice du site Natura 2000 de la grotte de la Denise.

Le montant des travaux est estimé à 30 000 € HT ; ils seront financés pour moitié par l'Europe (FEADER) et pour moitié par l'État.

Concilier la biodiversité et l'activité humaine

Pour y remédier, en partenariat avec la commune d'Espaly Saint-Marcel, une remise en pâturage du site est imminente. Un agriculteur de Polignac se voit confier gracieusement par la municpalité espaviote les deux hectares pour y laisser pâturer ses moutons, qui devraient limiter la prolifération des genêts et des pruneliers. Mais l'objectif est bien de "conserver la biodiversité ET une activité humaine", insiste Céline Roubinet. 
Pour concilier les usages, il y aura donc des chicanes piétons en U, avec un portail pour les randonneurs et joggeurs, ce qui permettra de cheminer tout en laissant la biodiversité du site s'exprimer. L'objectif de cet aménagement est aussi d'empêcher les véhicules motorisés (essentiellement des quads et moto cross) d'y circuler. Les moutons seront gardés par des chiens patous et le parc sera fermé au public une partie de l'année.


(Dans un écrin de verdure, le site offre une vue imprenable sur le bassin du Puy. Photo DR Maxime Pitavy / Zoomdici.fr)

La venue des moutons devrait redonner un peu d'épaisseur à cette biodiversité ?

En quoi ce site est-il exceptionnel ? La venue des moutons devrait redonner un peu d'épaisseur à cette biodiversité ? La réponse de Céline Roubinet.

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Un enjeu aussi bien environnemental que touristique

La mairie d'Espaly a contracté un bail emphytéotique avec le conservatoire d'espaces naturels d'Auvergne pour 50 ans, ce qui signifie que la mairie demeure propriétaire du site mais confie la gestion au conservatoire. Pour elle, l'enjeu est aussi bien environnemental que touristique : en collaboration avec l'Agglomération du Puy-en-Velay, elle souhaite prolonger la promenade de la Borne jusqu'aux Orgues d'Espaly dans un premier temps, puis remonter jusqu'à la carrière (qui borde la RN 102 à l'Ermitage) et enfin jusqu'au mont Denise.
Des explications sur le volcanisme notamment permettrait d'enrichir le parcours mais le projet n'est qu'à l'état de la réflexion car le cheminement traverserait plusieurs communes, ainsi que des terrains privés. Il aurait en outre besoin d'un soutien de la communauté d'agglomération.

Un site qui présente un fort potentiel touristique mais qui n'est connu que des locaux ?

Thierry Forestier est conseiller municipal à la mairie d'Espaly. Ce site présente un fort potentiel touristique et une vue imprenable sur le bassin du Puy ; il n'est peut-être pas assez mis en lumière ? Le site est connu des locaux mais peut-être pas assez des touristes ?

(Cliquer sur "Listen in browser" pour une écoute sur smartphone ou tablette)

Maxime Pitavy




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistebb le 27 septembre 2020 - 17h53
Un enjeu "environnemental et touristique", c'est le mariage de la carpe et du lapin. Sommes nous si pressés de connaitre les " joies" du tourisme de masse avec des dates et horaires d'ouverture, barrières et restrictions multiples? Et puis laissée à "l'abandon" la nature se débrouille très bien pour organiser la biodiversité, après les buissons viendrons les arbres, il faut juste un peu de patience...

Signaler un abus

img_journalistel le 26 septembre 2020 - 16h39
Installer des Patous va fortement limiter l'accès aux piétons et interdire tout accès aux personnes accompagnées de chien. Quel intérêt de ce gardiennage par ce type de chiens à proximité du Puy?

Signaler un abus

img_journalisteJR le 26 septembre 2020 - 13h50
Excellente initiative. Concernant la zone Natura 2000, pourquoi cette zone n'est-elle pas interdite aux engins motorisés qui dénature et abime les chemins et font fuir les animaux. Je pense que l'accés à la Denise devrait être réservé seulement aux piétons et aux cyclistes.

Signaler un abus