Livraisons bloquées pour les grandes surfaces de Monistrol sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Livraisons bloquées pour les grandes surfaces de Monistrol

Date : 06/12/2018 | Mise à jour : 07/12/2018 07:49
Partager

Du chômage partiel pour les salariés et un supermarché qui ferme jusqu’à nouvel ordre. C’est la conséquence des blocages des livraisons opérés par les Gilets jaunes depuis trois jours à l’Intermarché de Monistrol. Les réapprovisionnements d'autres supermarchés de la ville sont également ciblés.

Ils avaient bien ralenti les arrivées des clients à la station service d'Intermarché Monistrol au début du mouvement, histoire d'expliquer à chaque conducteur leurs revendications pendant 5 minutes. Mais rien de bien corsé.
Depuis les annonces des suspensions des diverses hausses des taxes pour six mois concédées par le premier ministre Édouard Philippe mardi midi, les Gilets jaunes de Monistrol-sur-Loire ont décidé de passer à l'action, estimant que six mois de sursis étaient plus qu'insuffisants.

Cela fait donc presque trois jours qu'ils empêchent les réapprivisionnements des grandes surfaces de Monistrol à des degrés divers. Les clients, eux, ne sont pas empêchés d'entrer ou sortir.

Ce mercredi après-midi, la sous-préfète d'Yssingeaux, Christine Hacques, est venue leur demander de lever les blocages des livraisons, sous peine de faire intervenir les gendarmes.
Durant la nuit, les Gilets jaunes se sont relayés pour monter la garde. Ce jeudi en début d'après-midi, toujours aucune évacuation de force.

Vers 16h ce jeudi, Intermarché Monistrol a annoncé sur sa page Facebook la fermeture exceptionnelle du magasin dès samedi et jusqu'à nouvel ordre suite au blocage : "une procédure de mise au chômage des équipes est en cours".

a station service d'Intermarché annonce une rupture de gazole. La direction ne répond plus aux sollicitations de la presse mais, selon nos informations, le personnel a été réuni en réunion de crise et du chômage technique est envisagé.
Pas de réponse chez Aldi.

- Photo ci-dessus Intermarche Monistrol mercredi 5 decembre 11h DR Lucien Soyere -



Au Carrefour Market, en revanche, la situation semble moins tendue. Le directeur, M. Sandevoir, a tout de suite établi des relations apaisées avec les Gilets jaunes. Au début du mouvement, les militants ont demandé la fermeture de la station service une demi-journée en geste de soutien. Chose faite le mardi 20 novembre dernier. "Nous leur avons dit qu'ils pouvaient compter sur nous pour ne pas rouvrir quand ils auraient le dos tourné", confie la direction.

Ce jeudi 6 décembre, les arrivées de livraisons sont bloquées. Une nouvelle fermeture d'une demi-journée de la station service a été demandée. Ce qui a été le cas à partir de 10h du matin et jusqu'à la fin de la journée. Les Gilets jaunes ont disposé des charriots tout autour. Ils commençaient a établir des barricades. "On leur dit que c'était pas la peine, et on a mis le panneau 'station service fermée'". Et de préciser : "Nous ne sommes pas en panne de carburant, précise la direction, nous avions été réapprovisionnés juste avant".

En ce qui concerne l'alimentaire aussi, une livraison venait d'être effectuée la veille du blocage. Aucune rupture de stock pour l'instant donc. Ce jeudi, le magasin a décommandé ses livraisons de produits frais et surgelés auprès de ses chauffeurs (Carrefour Market Monistrol est une enseigne intégrée au groupe, ce n'est pas un franchisé) : "pas la peine de les faire partir de la région lyonnaise ou de plus loin pour rien, il faut être intelligent puisqu'on parle d'économies d'énergie."

Annabel Walker



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteB le 8 décembre 2018 - 16h25
Pensez-vous mesdames et messieurs les gilets jaunes que tout les gens qui sont sur le carreau a 3 semaines de noël vont vous remercier 130 a inter une bonne cinquantaine a carrefour il y a aussi lady et les autres personnesqui sont au chaumage technique grâce a vous en leur noms je vous dis BRAVO

Signaler un abus

img_journalisteBA le 8 décembre 2018 - 10h44
Les gens qui gouvernent ont de quoi manger, les blocages insensés des grandes surfaces Monistroliennes ne les touchent pas ! Les gilets jaunes sont en train de perdre le soutien du reste de la population. Un grand manque d'analyse et de bon sens !

Signaler un abus

img_journalisteR le 7 décembre 2018 - 16h41
Franchement : faire un parallèle entre le blocus des GJ et la fin de Cheynet : c'est gonflé et surtout stupide.

Signaler un abus