Les quatre parlementaires partagent ensemble leurs vœux sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les quatre parlementaires partagent ensemble leurs vœux

Date : 13/01/2020 | Mise à jour : 15/01/2020 09:56
Partager

Lundi 13 janvier, les quatre parlementaires de la Haute-Loire ont confié leurs vœux pour l’année 2020 et dressé le bilan de l’année passée. Une initiative commune inscrite dans sa troisième édition.

Isabelle Valentin, députée de la première circonscription

«L’année 2019 a été marquée par un contexte national et international instable. Le rôle du parlementaire est de relayer les inquiétudes des gens aux plus hautes instances politiques et de rassurer la population. Je tiens à marquer ma colère sur le projet de réforme des retraites. Je suis pour une réforme mais en tenant compte des réalités du terrain. Il faut que le gouvernement actuel arrête de faire l’autruche. Instaurer un âge pivot est irréaliste au vu des différentes carrières et corps de métiers divers dans notre pays. Mes vœux pour l’année présente sont de continuer à développer ce dynamisme qui rayonne en Haute-Loire. Notre département contient de nombreux atouts. Et on doit également garder cette convivialité et cette entraide entre les gens ainsi que notre qualité de vie ».

Laurent Duplomb, sénateur

«La Haute-Loire est en bonne voie. Elle cultive un dynamisme certain et les chiffres de la démographie sont positifs notamment dans l’est du département. Les collectivités sont aussi dans une bonne gestion financière. Et dans un contexte d’élection municipale, je souhaite partager mes vœux pour les maires qui ne renouvellent pas leurs mandats, pour les nouveaux qui se lancent dans l’aventure et pour ceux qui souhaitent la poursuivre. Mes contrariétés par l’année 2019 concernent prioritairement les réformes dans le pays. Depuis 3 ans, nous ne cessons de réformer pour réformer et à faire descendre les gens dans la rue. Nous avons une dette publique gigantesque de l’ordre de 2 350 milliards d’euros, 100 milliards de déficit toutes les années. Le gouvernement souhaite l’universalité du système alors qu’il lâche la pression sur la police, l’armée, les stewards...Il est difficile de faire quelque chose d’homogène avec 42 régimes spéciaux différents. D’autre part, les gens ne veulent pas des mots mais des chiffres précis».

Peter Vigier, député de la deuxième circonscription

«Je me réjouis des avancées au niveau des infrastructures routières et ferroviaires dans notre département notamment avec la RN 88. L'ascension numérique comme la téléphonie mobile et internet est aussi une fierté. Le développement économique, touristique et culturelle dépend de cette modernité. Bien entendu, je souhaite que le climat international s’apaise. Et que la paix sociale nationale revienne. Macron et son équipe ont coupé le dialogue avec les corps intermédiaires alors qu’il faut au contraire une écoute plus forte avec les élus de la république. Le gouvernement veut reculer l’âge de la retraite mais sans tenir compte de la pénibilité des secteurs d’activités. Autre sujet, comment un gouvernement peut faire voter les accords de libre échange tels que le Seta ou le Mercosur ? Ces derniers font entrer des denrées alimentaires qui ne respectent par les normes agricoles françaises générant des problèmes de prix et de santé publique ».

Olivier Cigolotti, sénateur

«J’ai plusieurs regrets à exprimer pour cette année 2019. Déjà, je tiens à rectifier principalement une fausse information concernant la lutte contre le gaspillage. On a voulu nous faire croire que le plastique fabriqué en Haute-Loire est la source de pollution des océans. Pourtant, 90 % des cas retrouvés proviennent d’Afrique ou d’Asie. Concernant le contexte international sur le terrorisme prioritairement au Sahel, en Lybie, sujet que je connais parfaitement, les forces en présence ne sont pas équilibrées afin d’éradiquer les 2 000 terroristes restants. Au niveau du département, je me félicite de la mise en place des centre d’appels d’urgence (CDAU) qui mutualisent les numéros spécifiques ».

Nicolas Defay

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistem le 16 janvier 2020 - 10h37
c'est le premier vrai temps fort de l'année 2020 de leurs mandats ! le second sera pour les commémorations du 11 novembre ! entre les deux, un vide sidéral dans leurs activités parlementaires ! Avec de tels représentants, on en peut que croire et espérer !!

Signaler un abus

img_journalisted le 15 janvier 2020 - 18h48
Et le régime de retraite des sénateurs, il est certainement le pire exemple de gabegie et d'inequite.

Signaler un abus

img_journalistea le 15 janvier 2020 - 18h30
CHERS (payés ) élus , le département pourrait encore faire des économies si vous baissiez vos revenus qui ne sont pas justifiés au vu de ce que vous faites réellement. ....ne vous gonflez pas, les travaux soit-disant réalisés ne sont pas le fruit de vos efforts mais de l'argent des contribuables !! Comme disait quelqu'un de ma famille : " vous n'avez fait que la moitié de votre devoir..." alors AU BOULOT SVP car les beaux parleurs ne sont pas les payeurs, l'auriez-vous oublié. .?? Pfffff.

Signaler un abus