logo_zoom

Les mails polluent, même en Haute-Loire

Date : 09/11/2016 | Mise à jour : 10/01/2017 11:19
Partager

Alors que Green Peace lance un appel ce mardi, rappelons qu'en Haute-Loire, un internaute reçoit en moyenne 1 204 messages commerciaux chaque année et qu'Auvergne-Rhône-Alpes se classe 6e des régions les plus polluantes à cause des e-mails.

Internet pollue. Loin d’être une rumeur, l’envoie de mails ou simplement surfer sur le web génère de la pollution. L’entreprise Cleanfox s’est intéressée au phénomène en recherchant les chiffres départementaux pour mieux lutter contre cette forme de pollution. La StartUp propose un service de désabonnement aux newsletters et de suppression des mails commerciaux.

La pollution numérique en nette progression

Un clic sur un moteur de recherche et hop : 5 à 7 grammes de CO2 s’échappent. Ce n’est pas grand chose, mais répercuté à l’utilisation de chacun et au nombre de personnes qui utilisent le net, c’est énorme. En 2015, on estimait que la pollution numérique représentait 2 % des émissions totales de CO2. Ce taux était de 1 %, il y a encore 15 ans. Dans quatre ans, il pourrait bien atteindre 3 ou 4 %.

La guerre ouverte aux mails

La majorité du problème concerne ce qui est appelé la « pollution dormante », autrement dit : les mails. tous les mails conservés dans les boîtes de réception font tourner des serveurs en permanence. Soit l’équivalent énergétique de cinq centrales nucléaires. D’après l’Ademe (Agence gouvernementale de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), il faudrait s’attaquer aux Spams qui représentent près de 9 mails sur 10.

1 700 tonnes de CO2 chaque année dans la région

En Haute-Loire, les internautes conservent en moyenne 1 204 e-mails d’origine commerciale chaque année comme les notifications des réseaux sociaux, les publicités, les newletters… Dans tous ces courriels, seulement 15 % sont ouverts. Le 85 % restant font dépenser de l’énergie et produisent ainsi de la pollution : 10 kg de CO2 par an. Soit 1 700 tonnes annuelles pour la région Auvergne-Rhône-Alpes. Ce chiffre place l'Auvergne-Rhône-Alpes à la 6e place des régions les plus polluantes à cause des mails (en nombre de mails par utilisateur : 1 336). L'Ile-de-France est leader, suivi des Hauts-de-France, de la région PACA, de l'Occitanie et de la Normandie.
Il va falloir faire du tri dans les boîtes mails...

E.J.

 
Partager

Vous aimerez aussi

Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...