Les fêtes foraines maintenues ou annulées au cas par cas sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Les fêtes foraines maintenues ou annulées au cas par cas

Date : 10/07/2020 | Mise à jour : 13/07/2020 09:26
Partager

Après Langeac et Retournac, c’est Bas-en-Basset qui renoue avec la fête foraine. Mais pas Montfaucon, où la vogue est annulée.

Ce vendredi 10 juillet 2020, la fête foraine de Bas-en-Basset ouvrira pour se clôturer mardi 14 juillet. Une vogue « réduite à sa plus simple expression », en cette période de crise sanitaire, selon les mots du nouveau maire Guy Jolivet. Pas de retraite aux flambeaux, ni de défilé de la Ligérienne. Les commémorations du 14 juillet se limiteront à un dépôt de gerbe avec Marseillaise au monument aux morts. Il n'y aura pas de feu d'artifice. Quant aux forains, ils n’ont appris que la semaine dernière qu'ils auraient droit de cité à Bas-en-Basset. « J’ai vérifié les mesures mises en place et elles correspondent à ce qui est requis dans le protocole sanitaire, justifie Guy Jolivet, je n’ai pas d’inquiétude, tant que les professionnels respectent les consignes je ne vois pas pourquoi je les empêcherais de travailler. » D’autant, ajoute-t-il, que leur présence bénéficiera aussi aux bistrots de la commune.

Sept manèges, surtout pour les enfants

Ce que ne souhaite pas l’élu, en revanche, c’est que des habitants d’autres communes viennent participer à la fête foraine, grossissant le nombre de visiteurs. Mais en temps habituels, la vogue de Bas-en-Basset n’attire pas les foules. « Le camping n’est pas vraiment fréquenté par des jeunes et il n’y a pas de manèges à sensation pour les ado », relativise le maire.
En effet, à part les pinces à peluches, les jeux de pièces, le tir à la carabine et la confiserie, la fête foraine de Bas-en-Basset ne comptera que sept manèges dont un seul qui ne s’adresse pas aux enfants : les auto-tamponneuses.

Ce mardi 14 juillet, à partir de 14h, les forains organisent une opération tarif réduit sur tous les manèges.

Port du masque obligatoire à partir de 11 ans


Les enfants, en revanche, seront gâtés : petit train, trampoline, labyrinthe avec jeux de balles, manège circulaire et mini auto-tamponneuses les attendent, c'est-à-dire les forains fidèles à la fête de Bas-en-Basset. Parmi eux, Xavier Jouanie, qui tient le « Mini Disco Car ». « J’ai fabriqué des barrières tout autour du manège, instauré une entrée et une sortie, il y a du gel hydroalcoolique à l’entrée, je désinfecterai le manège au minimum une fois par jour et le port du masque est obligatoire à partir de 11 ans », détaille le forain. Pour lui, ce maintien de la vogue est crucial car ses trois mois sans activité s’étaient accompagnés d’aides mais aujourd’hui les aides ont disparu. « C’est très bien que je ne doive pas rembourser mes prêts tout de suite, mais si je ne travaille pas maintenant, comment je vais faire pour les payer en octobre ? Sachant que ma saison se termine en octobre. »

Un été crucial pour les forains

Sa saison devait justement l’emmener à Montfaucon-en-Velay les 18 et 19 juillet prochains. Mais la fête foraine y a été annulée. Une décision commune de la mairie et du comité des fêtes faute d’espace suffisant dans les rues pour instaurer un sens de circulation. Une reprogrammation en septembre n’est pas exclue en fonction de la situation sanitaire. « Ça perturbe mon circuit, glisse Xavier Jouanie, un circuit que j’ai hérité de mes parents ; je dois aller à Bourg-Argental ensuite mais pour chaque commune il faut voir car les autorisations des sous-préfectures sont données au cas par cas. » Et de souligner le travail assidu des syndicats forains et des cabinets d’expertise forains. Ce sont eux ont établi le protocole sanitaire qui a été validé par le ministère de l’Intérieur. « Je veux remercier surtout René Hayoun, le président de l’intersyndicale au plan national, parce que depuis le 2 juin, il m’a beaucoup aidé et m’a donné énormément de conseils », ajoute-t-il avec un brin d'inquiétude dans la voix.

Cinq jours de fête

La fête foraine de Bas-en-Basset démarre donc ce vendredi à 20 heures. Extinction des feux aux environs de minuit selon l’affluence. Les jours suivants, la vogue débutera dès 14 heures pour une fermeture également vers minuit jusqu’à mardi 14 juillet inclus.

Annabel Walker





Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteA le 10 juillet 2020 - 14h39
Fête foraine ou pas c'est la débandade totale, aucun respect pour son prochain, la course au fric !

Signaler un abus