Législatives : le CV des candidats UPR, parti de François Asselineau sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Législatives : le CV des candidats UPR, parti de François Asselineau

Date : 01/06/2017 | Mise à jour : 07/06/2017 15:36
Partager

Jusqu'au premier tour, le 11 juin, Zoomdici vous présente le CV et la lettre de motivation des candidats aux législatives en Haute-Loire. Aujourd'hui, découvrez les candidats de l'Union Populaire Républicaine, Michaël Masclet et Françoise Sarret.

Lire aussi : Le CV des candidats La République En Marche
Lire aussi : Le CV des candidats Front National
Lire aussi : Le CV des candidats de la Droite et du Centre
Lire aussi : Le CV des candidats France Insoumise
Lire aussi : Le CV des candidats Parti socialiste
Lire aussi : Le CV des candidats Europe Ecologie Les Verts
Lire aussi : le CV des candidats Lutte Ouvrière
Lire aussi : Le CV d'Yves Prat (Divers Gauche)
Lire aussi : Le CV de Gabriel Cardaire (Debout La France)
Lire aussi : Le CV d'Alexis Monjauze (Nous Citoyens)
Lire aussi : Le CV de Michelle Chaumet (PCF)

Ces deux candidats se présentent aux législatives des 11 et 18 juin 2017 sous l'étiquette UPR, le parti de François Asselineau.

1ère circonscription : Michaël Masclet


Ses motivations

"Mon engagement politique n’a rien d’une envie personnelle: le génie français, le modèle français et la nation française sont menacés. Il m’est impossible de regarder le pays qui m’a instruit et construit se faire démanteler et dénaturer sans réagir.

L’Union Populaire Républicaine que je représente et que je porte par ma candidature est une véritable proposition politique de changement de paradigme. Tout en démocratisant le pays, nous voulons redonner aux Français leur sérénité en cessant de placer la concurrence de tous contre tous et la proéminence de l’argent au-dessus des autres valeurs.
Les autres grosses formations politiques ne prennent pas le problème à bras le corps: en effet, pour sortir d’un système antidémocrate, ultra libéral et belliciste, il n’existe qu’une seule solution : quitter l’Union Européenne, l’Euro et l’OTAN.

Ne trouvant personne parmi les autres candidats pour défendre ce qui a fait la grandeur de la France et le bonheur des français, je vous présente aujourd’hui ma candidature à la députation de la République.

Mes principales qualités sont le travail,  la lucidité et surtout la bienveillance. Ne nous laissons pas abuser une fois de plus, réagissons, il est temps !

Je compte sur vous et j’ai espoir en mon pays !"

Son CV


2ème circonscription : Françoise Sarret


Ses motivations

"Je suis devenue candidate pour donner une visibilité à l'UPR. J'ai rencontré dans ce parti – je préfère parler d'association – des personnes extrêmement motivées. De toutes les sensibilités politiques, ses adhérents se sont fédérés autour de l'intelligence du discours de François Asselineau. Ce discours parle de la souverainté de la France.

Une souveraineté d'abord limitée par l'Union européenne. Ma génération a été "formatée" à l'Union Européenne. Mais nous y avons perdu. Aujourd'hui tout est décidé à Bruxelles, à tel point que nous avons un gouvernement "fantoche". L'UE produit quantité de normes qui restreignent nos libertés. Il n'y a qu'à voir les agriculteurs qui ne peuvent plus travailler correctement. On nous promet de réformer l'Europe, mais c'est impossible. Exemple avec les travailleurs détachés : pour en finir, il faudrait l'accord de la Roumanie ou de la Pologne, ce qui n'arrivera jamais. La seule solution – celle pronée par François Asselineau – est une sortie de l'UE.

Notre souverainté est également amoindie par les grandes multinationales. Les lobbys décident de tout, notamment dans le domaine de l'alimentation et de la santé. Notre système de santé est complètement démantelé, il appartient aujourd'hui à deux ou trois grands groupes. Il n'y a plus de tissu social dans les campagnes, les petites entreprises souffrent. Contre cela, il faut revenir à un Etat français plus fort."

Son CV


Infographies Clément L'hôte





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...