Le spectacle "Gévaudan, il est une bête..." affiche complet sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le spectacle "Gévaudan, il est une bête..." affiche complet

Date : 11/01/2020 | Mise à jour : 12/01/2020 13:36
Partager

La première représentation du concert théâtralisé "Gévaudan, il est une bête..." s'est tenue vendredi soir au Palais des Spectacles de Vals-près-le Puy. 
Salle qui affichait complet vendredi soir et qui le restera puisque les deux autres représentations du week-end ont elles aussi étaient prises d'assaut.

Existe-t-elle ou n'est-ce que des ragots ? Le doute s'est laissé porter pendant tout le spectacle en revivant à travers les nouvelles enquêtes, les études 
et les polémiques des historiens. A partir de la trame historique qu'est la fascinante histoire de "La bête du Gévaudan", le public a pu suivre la chronologie 
de trois années de terreur. 
Les spectacteurs ont pû être transporté à travers les époques grâce notamment aux tableaux vivants et aux images théatralisées portées par des atmosphères sonores. 


Un spectacle inédit regroupant un certain nombre d'artistes


Ce concert théatralisé a été composé par Pascal Bertrand et Raphaël Brunon et ensuite mis en scène par Carole Baud, Lionel Alès et Jean-Louis Roqueplan. 
Un travail de longue haleine qui a nécessité plusieurs mois de travail. Marc Jamon, de l'association Arts Scène Production, a également souligné et remercié la présence de nombreux techniciens présents depuis vendredi dernier et remercie également les nombreux parents qui ont laissé leurs enfants assurer les répétitions tardives. 
Un spectacle rassemblant plusieurs générations, ce qui a aussi fait le charme de celui-ci. Les organisateurs insistent sur le fait que ce projet croise le savoir faire de nombreux professionels et amateurs du spectacle vivant.
La présence de 90 musiciens de l'Atelier des Arts et de 110 choristes de différents ensembles du département a donné à ce spectacle une dimension grandiose. 
Les comédiens professionnels et amateurs ont su transporter le public à travers cette légende en les guidant à travers des scènes mêlant humour, peur et tracas. 
Pour terminer le spectacle, le public restera sur un constat : l'évocation de la bête est ouverte à l'interprétation de tous. 

En chiffres : 

1800 : le nombre de personnes qui vont assister au spectacle

200 : le nombre de musiciens et choristes confondus

7 : le nombre de techniciens présents pour assurer le spectacle 

M.L

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire