Le président du Sénat Gérard Larcher a visité la Haute-Loire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le président du Sénat Gérard Larcher a visité la Haute-Loire

Date : 12/02/2020 | Mise à jour : 15/02/2020 16:05
Partager

Le président du Sénat, Gérard Larcher, est venu faire une visite en Haute-Loire, jeudi 13 et vendredi 14 février 2020, à l'invitation du sénateur de la Haute-Loire Laurent Duplomb (LR) et en collaboration avec son homologue Olivier Cigolotti (groupe centriste).

Le président du Sénat est le troisième personnage de l’État dans l’ordre de préséance, après le président de la République et le Premier ministre, et avant le président de l’Assemblée nationale, la chambre basse du Parlement.

À son arrivée jeudi soir, Gérard Larcher a dîné à la salle Jeanne d'Arc au Puy-en-Velay avec les 257 maires de Haute-Loire, les conseillers départementaux, régionaux et les présidents de communautés de communes.

Vendredi matin, l'homme politique a visité l'entreprise de plasturgie Barbier à Sainte-Sigolène tenue par son président directeur général Serge Vassal. Il y a été question d'économie circulaire, de la problématique des embauches, des normes jugées contraignantes, ou encore de l'épineux problème du plastique bashing.

À la mi-journée, Gérard Larcher a découvert Saint-Paulien (ville du sénateur Laurent Duplomb). Au programme de la déambulation, visite du nouvel aménagement de la place Jeanne d’Arc avec déplacement du monument aux morts, présentation de la mise en valeur du mur des anciens remparts, passage au musée gallo-romain rénové dans l’ancienne chapelle des pénitents, coup d'oeil à l’église romane Saint-Georges et visite de la nouvelle Maison des Associations.

À l'heure du repas, il était temps de s'entretenir avec les représentants professionnels du monde agricole autour d'un déjeûner de travail. Les sujets débattus ? La loi EGALIM, les accords du CETA et du Mercosur, ou encore l'agri-bashing. Au alentour de 18 heures, Gérard Larcher s'est envolé de l'aérodome de Loudes pour rentrer à Paris.


Photo : L'ex-sénateur de la Haute-Loire Jean Boyer aux côtés de Gérard Larcher en 2014. / Photo archives @ DR

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteGA le 17 février 2020 - 12h54
A quoi sert le sénat ? La seule assemblée nationale, composée de députés élus par la population, suffirait. Le sénat coûte cher aux contribuables, bien trop cher. Il est temps d'ailleurs d'un réel grand "toilettage" de nos institutions qui se sont multipliées ces dernières années : municipalités, communautés de communes, communautés d'agglomération, départements, régions ! Trop souvent génératrices de dépenses supplémentaires car financées par nos impôts.

Signaler un abus

img_journalisted le 17 février 2020 - 10h57
Vivement qu'on réduise le e nombre de sénateurs. Et leurs retraites démesurées. Ils représentent le territoire et lors de sa visite, on aborde quoi, les problèmes agricoles , enfin de certains , ceux de la FNSEA et du syndicat des jeunes agriculteurs. EGALIM, Ceta et agri bashing. Qui dirigent parmi les + importantes coopératives agricoles sinon les mêmes qui geignent . Le Ceta, bénéficie à qui, aux produits agricoles francais.

Signaler un abus

img_journalisteM le 17 février 2020 - 06h30
Une visite pour quoi ? sinon donner un coup de pouce a la veille d'élections municipâles et flatter l'ego des sénateurs de Haute Loire (notamment L DUPLOMB) il a du évoquer sa résistence au changement de retraite des sénateurs et de la modification constitutionnelle (réduction des élus). Flatter les agriculteurs de la FNSEA tout en sachant que c'est l'assemblée qui décide et non le sénat !!!! du vent

Signaler un abus