Le Vieux Pont enfin débarrassé des énormes troncs échoués sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Vieux Pont enfin débarrassé des énormes troncs échoués

Date : 04/02/2020 | Mise à jour : 05/02/2020 06:56
Partager

Le 23 novembre 2019, la crue de la Loire a charrié d’importants embâcles notamment sur la commune de Brives-Charensac. Une équipe de l’Epage Loire-Lignon va œuvrer deux jours durant pour évacuer ceux coincés aux pieds du Vieux Pont.

« Plutôt que d’employer de gros engins type bulldozer et pelleteuse ayant un impact écologique négatif, nous avons opté pour tronçonner directement les arbres sur place et acheminer les morceaux sur la berge, explique Jean-Paul Bringer, adjoint à la mairie de Brives-Charensac et récent président de l’Epage Loire-Lignon (Établissement Public d’Aménagement et de Gestion de l’Eau). Les arbres sont là depuis le 23 novembre. S’ils sont restés ici autant de temps, c’est que les mois de novembre et décembre n’étaient pas propices à leur enlèvement. Lundi, nous avons baissé les seuils pour diminuer la puissance de l’eau et rendre accessible le chantier à l’équipe en place ».

Des aulnes et des peupliers

Plus de 10 m³ vont ainsi être retirés des pieds du Vieux Pont de Brives-Charensac pour être stockés à sec, en bord de Loire. « Nos équipes, qui sont composées en partie de personnes en insertion, font ça toute l’année, partage Etiennne Fautrad, directeur de l’Epage. Aujourd’hui, ce n’est pas un gros chantier pour les douze gars en place. La technique est de billoner les peupliers et les aulnes présents et de les tirer à l’aide d’un treuil cabestan accroché à un véhicule ».

Les gens peuvent venir récupérer gratuitement les morceaux

« Tous les arbres que nous allons remonter de ce chantier seront ensuite mis à disposition des Brivois, souligne Jean-Paul Bringer. Cela veut dire qu’une personne habitant dans la commune de Brives-Charensac, et équipée d’une remorque, pourra venir chercher les sections de bois pour les utiliser en bois de chauffage par exemple, ceci gratuitement. » Pour autant, celles et ceux intéressés par cette aubaine devront, au préalable, en informer les services techniques directement auprès de la mairie de Brives-Charensac.



Nicolas Defay

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 5 février 2020 - 08h15
Hé bin, ils en ont mis du temps !! Pourtant les élections ne sont pas très moins....

Signaler un abus