Le Puy: une centaine de places de stationnement supplémentaire sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Le Puy: une centaine de places de stationnement supplémentaire

Date : 24/04/2016 | Mise à jour : 11/05/2016 09:10
Partager

A deux pas du Stade Massot, un nouveau parking payant devrait être en service fin 2016-début 2017. L'aménagement donnera accès au Tudip voisin gratuitement et sera en accès libre les week-ends.

D'ici décembre 2016, un nouveau parking sortira de terre au Puy-en-Velay pour parer aux problèmes de stationnement à proximité du stade Charles Massot.

Cadre agréable pour stationner

Le parc relais d'Estrouilhas se trouvera sous le pont du même nom. Les utilisateurs entreront par le boulevard du Docteur Chantemesse. Sur le terrain actuellement en friche, une petite centaine de places sera proposée. Le cadre paysager devrait être agréable. "Il y aura de la verdure", précise Jean-Paul Bringer, vice-président chargé des transports à la Communauté d'agglomération du Puy. Il faudrait être vigilant de ne pas laisser sa voiture en période de fortes pluies puisqu'une grande partie du futur parking est en zone inondable.

Parking payant, bus gratuit

Le montant du projet s'élève à 1 440 000 euros (320 000 € TTC de l'Agglo, 480 000 € TTC du Fonds européen de développement régional et 640 000 € TTC de l'Etat). Le stationnement sur ce parking de proximité sera donc payant. "Comme le PEI (Pôle d'échange intermodal, ndlr), il sera entièrement gratuit le samedi", précise Jean-Paul Bringer, vice-président chargé des transports à la Communauté d’agglomération ponote. Les usagers pourront user de leur ticket de stationnement pour emprunter gratuitement le bus Tudip qui passe à proximité (ligne 9 et occasionnellement 5), sur le boulevard Docteur Chantemesse.

Un dossier sur l'étude de circulation réalisée sur le bassin ponot et les changements envisagés sera diffusé ce jeudi 12 mai dès 17 heures.

Une solution bienvenue à proximité du complexe sportif où le public peine souvent à se garer pour assister aux diverses rencontres. Les riverains voient leurs chemins envahis par les voitures lors de grosses manifestations sportives.

Emma Jouve


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteC le 11 mai 2016 - 16h34
Fréquentant régulièrement le secteur les samedis après-midi, c'est pas un mal de prévoir 100 places. On tourne souvent 5 à 10min. pour trouver une place. Et lors d'événements (matchs, gala, ...) c'est bien pire...

Signaler un abus

img_journalisted le 10 mai 2016 - 21h26
je croyais que l'ETAT n'aidait plus les collectivités: 640 000 € pour parquer des bagnoles....

Signaler un abus