Le Puy : une campagne de propreté pour balayer les mauvaises habitudes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : une campagne de propreté pour balayer les mauvaises habitudes

Date : 28/05/2019 | Mise à jour : 29/05/2019 08:48
Partager

Des chewing-gum, des mégots de cigarettes, des papiers en tout genre, des canettes, mais aussi des déjections canines... C'est la tête basse qu'on déambule dans les rues ponotes.

Le prochain Plogging aura lieu le 15 juin 2019 dès 11 heures, place du Martouret (devant la mairie) au Puy-en-Velay.
> Voir (et partager) l'événement Facebook

Même si la situation s'améliore, des progrès restent à faire. Une réflexion qui se vérifie facilement, en se baladant tout simplement le long des rues ponotes. Baptiste Massin ne le sait que trop bien. Tous les mois, le coach sportif accompagné d'une trentaine de bénévoles parcourent la ville au pas de course à la recherche du moindre déchet abandonné dans la rue et en dehors des poubelles. Lors de ces opérations nommées Plogging, ce sont "presque 60 kilos de déchets qui sont ramassés". Malgré cette initiative citoyenne et le travail quotidien des agents de nettoyage municipaux suivis de leur Glutton ; le pied tourne au dernier moment pour éviter une déjection canine, les chewing-gum collent aux semelles des chaussures et les mégots semblent pousser entre les pavés. Une image peu ragoûtante.



(Une campagne de propreté qui se décline au sol. Photo DR/S.Ma)

Cette année encore, juste avant d'entrer en période estivale, la municipalité du Puy lance une campagne de propreté. Pour marquer les esprits et interpeller, la Ville a deployé une campagne d'affichage reprenant les codes des réseaux sociaux. Elle se décline aussi au sol, principale "victime" des incivilités, à travers des motifs réalisés au pochoir et à la peinture biodégradable. Rappelons que laisser des déchets sur son passage est une infraction passible d'une amende de 68€. 

Les moyens pour lutter contre l'incivilité

S'ajoute à cette campagne d'affichage, le déploiement de moyens pour que l'incivilité ne trouve plus d'excuses. Il n'est parfois pas aisé de trouver un cendrier urbain dans la ville qui en compte pourtant une trentaine. Sept nouveaux ont été installés en centre-ville et ils ont la particularité d'être ludiques. Chacun d'entre eux vous pose une question, à vous d'y répondre en mettant le mégot de votre cigarette dans la colonne de gauche ou de droite. Ils sont également mobiles et seront donc régulièrement déplacés sur des lieux stratégiques de la ville. De plus, 10 000 cendriers de poche sont mis à la disposition des fumeurs et sont à retirer au bureau de la police municipale et à l'office de tourisme du Puy-en-Velay. 

Enfin pour les propriétaires de chien(s), huit espaces canins leur sont proposés -- square Raymond-Julien Pagès, square Coiffier, rue de Lille, boulevard Montferrand, rue Alphonse Terrasson, place Germain Exbrayat à Taulhac, place Bernard Jammes et place Carnot -- ainsi que trois canisettes : place Michelet, boulevard Alexandre Clair et square Blaise Pascal. Une cinquantaine de distributeurs de sacs à déjections sont également mis à leur disposition. 

"C'est une campagne visible et lisible pour les citoyens. Chacun doit s'y mettre", précise Michel Chapuis, maire du Puy. Et son adjoint en charge de la qualité de vie, Pierre Robert, d'ajouter : "La propreté est, comme la vaisselle, une affaire de tous les jours." N'en jetez plus !

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteMS le 31 mai 2019 - 14h16
Bonjour, Si il y a des groupes pour aller ramasser ce que d'autres jettent et qu'en plus les contraventions ne sont pas effectives, on est mal.....pour déclencher la prise de conscience des contrevenants. Alors, je vous propose une idée : soit la municipalité applique fermement l'amende de 68 euros soit elle érige- par défaut- une contravention en heures de travail obligatoire à réaliser pour la propreté de la ville.

Signaler un abus

img_journalisteAL le 30 mai 2019 - 09h23
Commencez par appliquer l'amende et peut-être il y aura des résultats. L'année dernière je devais me rendre en ville tous les jours et j'ai été surprise par toutes ses déjections sur les trottoirs, j'avais honte de ma ville, il me fallait slalomer. Quelle belle image pour les touristes ! La France est une vrai poubelle comparé aux autres pays.

Signaler un abus

img_journalistep le 29 mai 2019 - 22h59
Il n'y a pas qu'au Puy que les rues sont jonchées de crottes, papiers, mégots... Il n'y a plus d'éducation ! les fumeurs et les propriétaires de chiens sont les pires...

Signaler un abus