Le Puy : les chalets de Noël se préparent sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : les chalets de Noël se préparent

Date : 06/12/2019 | Mise à jour : 06/12/2019 16:45
Partager

Alors que le marché de Noël ouvre samedi matin, ce vendredi déjà les artisans et commerçants installent leur matériel.

À l’approche des fêtes, le marché de Noël prend place sur la place du Breuil du Puy-en-Velay du samedi 9 décembre au dimanche 24 décembre. La quarantaine de chalets ouvrira ses portes tous les jours de 10h à 19h.
Il y aura aussi des nocturnes les samedi 7 décembre, vendredi 13 et samedi 14, et vendredi 20 et samedi 21 décembre avec une fermeture repoussée jusqu'à 22h et une ambiance musicale assurée par un groupe au coeur du marché.

40 chalets cette année

Fer de lance des animations, la patinoire draine chaque année plus de 10 000 patineurs même si l'an dernier, comme l'avait révélé Zoomdici, elle avait affiché une perte de 20 % du chiffre d'affaires avec environ 2 000 entrées de moins qu'escomptées.
Juste à côté de ce point d'attraction, on retrouve donc quarante chalets (contre 38 l'an dernier), même si Maxime Arnaud, gérant de la société "Tout un Événement", est contraint de refuser des exposants tant ces chalets sont victimes de leur succès. 
Son ambition, c'est de faire "un marché de plus grande ampleur dès l'an prochain", nous confiait-il fin novembre comme un appel du pied aux élus.

Cadeaux, jouets en bois, bijoux, spécialités gastronomiques,maroquineries...

Les 40 chalets ornés de guirlandes lumineuses, ont un aspect traditionnel et rustique afin de créer une atmosphère chaleureuse et pleine de joie.
Cadeaux, jouets en bois, bijoux, produits du terroir ou spécialités gastronomiques (escargots, foie gras, huîtres, chocolats, pain d'épices…), maroquineries, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses ! Comment s'articule ce marché de Noël et que retrouve-t-on dans ces 40 chalets ? La réponse que Maxime Arnaud nous a fournie fin novembre : 




Les chalets de Noël se préparent en images







Maxime Pitavy





 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...