Le Puy : la vendeuse agressée en réalité complice du braquage sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Le Puy : la vendeuse agressée en réalité complice du braquage

Date : 25/08/2019 | Mise à jour : 26/08/2019 19:18
Partager

Le braqueur du tabac du Faubourg St-Jean a été retrouvé. Ce dernier a avoué que la vendeuse "agressée" ainsi que la compagne de cette dernière, étaient complices du braquage.

Jeudi 22 août aux alentours de 20h, les autorités étaient alertées suite à un braquage survenu au Tabac située au Faubourg St-Jean.
 
Un homme cagoulé s'était introduit dans les locaux et avait agressé la vendeuse avant de s'enfuir avec la caisse. 5 000 € avaient été dérobés.

La vendeuse a été retrouvée inconsciente dans l'arrière-boutique. À la vue des images de vidéo-surveillance, Jean-Paul Badiou, le gérant du tabac, parlait d'une agression "à la violence inouïe". Ce dernier assurait que sa jeune vendeuse était "extrêmement choquée".

La réalité serait finalement tout autre : le braquage était en réalité prémédité par le braqueur, la vendeuse et sa compagne. Chacun et chacune jouait un rôle bien défini.

> Ce cas n'est pas sans rappeler celui de la boulangerie La Flûte enchantée au Puy en 2009

Le braqueur n'a pas agi seul

L'homme encagoulé a été interpellé à son domicile de l'Avenue Foch vendredi soir. Selon le commissariat de police du Puy-en-Velay, les circonstances dans lesquelles ce vol avait été commis laissaient quelque peu dubitatifs les enquêteurs chargés de ce dossier qui n’excluaient pas une, voire plusieurs complicités.

La vendeuse mise en cause

Durant son audition, le gardé à vue reconnaissait les faits ajoutant que son intervention au bureau de tabac avait été préméditée et organisée avec une personne connaissant parfaitement bien les lieux puisqu’il s’agissait de la vendeuse, celle-là même retrouvée prostrée dans le bureau de tabac à l’arrivée des secours.

Elle était clairement mise en cause par l’auteur principal qui indiquait que la compagne de la vendeuse en question était également au courant de cette affaire.

Un scénario à base de violences fictives

Les protagonistes habitant dans le même immeuble, ils y avaient liés connaissance et symphatisés et avaient par la suite élaboré un scénario pour ce projet délictueux.

L’enquête démontrait donc qu’il s’agissait d’un vol avec violences fictives, chacun jouant son rôle, la compagne de la vendeuse devant pour sa part, à l’heure dite, intervenir au tabac et s’inquiétant de ne pas avoir de nouvelle de sa conjointe, aviser téléphoniquement son patron et provoquer ainsi l’intervention des secours.

Ce dimanche soir, l’auteur principal, âgé de 33 ans, a été placé sous mandat de dépôt, la vendeuse, âgée de 20 ans, et sa compagne, âgée de 24 ans, étaient en cours de présentation à la Justice.

Les trois protagonistes sont présentés en comparution immédiate ce lundi après-midi devant le tribunal correctionnel du Puy (récit à venir sur Zoomdici.fr).







 
Partager

Vous aimerez aussi