La grande distribution subit également une baisse de fréquentation sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

La grande distribution subit également une baisse de fréquentation

Date : 16/12/2018 | Mise à jour : 18/12/2018 11:27
Partager

Dans les allées d'Auchan Brives-Charensac, à 14h ce dimanche 16 décembre 2018, il n'y avait pas foule.

L'hypermarché, qui emploie 180 salariés, restera ouvert toute la journée trois dimanches de suite en décembre (jusqu'au 30) de 9h à 19h. "Nous étions déjà ouverts chaque dimanche matin jusqu'à 12h45 depuis septembre 2017. Nous avons proposé cette formule en période estivale, elle a bien fonctionné et la direction a souhaité l'étendre à l'année", explique l'une des employées de l'accueil.
Jacques, un client, résume "en effet, je n'ai pas toujours le temps de venir en semaine, le samedi il y a du monde, le dimanche matin est un bon compromis pour faire les courses sans subir l'affluence. Aujourd'hui je viens pour faire de petites courses et regarder les téléphones portables, je vais en faire cadeau à Noël". Jacques pourra, s'il est déjà un client fidèle et porteur d'une carte fidélité, bénéficier d'une remise de 10% sur l'achat d'un smartphone. En effet, le magasin propose un calendrier de l'Avent jusqu'au 24 décembre avec chaque jour des remises différentes. "Il s'agit de bons d'achat d'une valeur donnée pour un montant minimum d'achats, ou bien de remises spéciales sur des articles précis : chocolats, lingerie, bûches, informatique... Les clients apprécient ce genre d'opérations spéciales et viennent exprès", détaille Alexandre, le cadre d'astreinte.
Les menus spéciaux de  Noël et le traiteur en ligne sont également très appréciés. "De l'entrée au plateau de fromages ou dessert, les clients peuvent composer un menu à la carte, commander en ligne et venir retirer les produits frais directement en magasin sans passage en caisse".



Une baisse qui a atteint 80%



Chez Histoire d'Or, bijouterie qui jouxte l'entrée d'Auchan dans la galerie marchande, le gérant avoue avoir pâti des derniers mouvements sociaux. "Certains samedis, la grille a été fermée 2 ou 3h dans la journée, le chiffre d'affaires était en baisse de près de 80% ces jours-là", explique Xavier, le franchisé. Mais il sait que sur le mois entier, le chiffre global sera correct. "Nous ouvrons au même rythme qu'Auchan mais ce dimanche nous n'avons appris du préfet que nous avions le droit d'ouvrir que la veille en fin d'après-midi donc nous n'avons pas eu le temps de communiquer dessus. En comparaison notre magasin situé dans la galerie du Géant Casino à Vals marche bien mieux car l'ensemble des commerces alentours savaient qu'ils seraient ouverts à l'avance et l'ont fait savoir". Ce dimanche 23 décembre, toutes les boutiques de la galerie marchande d'Auchan seront ouvertes également.

Anne-Laure Besse



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 17 décembre 2018 - 19h46
N'oublions pas que les petites mains du commerce qui bossent le dimanche, le font pour engraisser les ronds de cuir propriétaires, qui sont en week-end dans leur chalet de Chamonix. La théorie du ruissellement ? Les employés ont des remises sur la raclette. Cool !

Signaler un abus

img_journalisteM le 17 décembre 2018 - 11h52
ça vous étonne ? C'est la faute des Gilets Jaunes ? Et les prix , Vous avez regardé les prix ? C'est peut-être de ce côté là qu'il faut regarder. Je fais la conversion €/francs. regardez le prix d'un kg de pommes. Vous verrez, c'est effarant. Alors les excuses ou prétextes à 2 francs 6 sous, passez votre chemin !

Signaler un abus

img_journalistel le 17 décembre 2018 - 10h38
les grandes surfaces n'ont pas un créneau horaire assez large pour que les clients fassent leurs courses la semaine !!! que tous les clients du dimanche bossent le dimanche et après on verra si ils sont d'accord pour faire leur course ce jour la.

Signaler un abus