La Place de la Libération ne mérite pas le nom de "place" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

La Place de la Libération ne mérite pas le nom de "place"

Date : 08/02/2020 | Mise à jour : 10/02/2020 08:52
Partager

C'est le constat dressé par Laurent Johanny et l'équipe « Le Puy en commun, en Vert et pour Tous » suite à l'inauguration vendredi des travaux réalisés Place de la Libération au Puy.

Dans un communiqué de presse, la liste unitaire de gauche fustige : "ces travaux sont terminés et force est de constater que la place de la Libération ressemble étrangement à ce qu'elle était auparavant.
Vaste étendue bitumée, réduite à n'être qu'une zone de stockage pour les voitures, elle reste un endroit qui ne mérite pas le nom de "place". Mais sans doute est-ce "l'aspect urbain végétalisé" évoqué par le maire. Nous avons été naïfs et abusés par les images présentées".

Un aménagement qui "ne correspond pas à ce qui avait été promis et annoncé à grand renfort de communication"

Comme ils l'avaient fait en conseil municipal et alors qu'aucune autre voix ne s'était exprimée à ce propos, les conseillers d'opposition tiennent à réitérer leur "profond désaccord avec l'aménagement". Selon eux, "il ne correspond pas à ce qui avait été promis et annoncé à grand renfort de communication", en référence notamment à "une image d'insertion paysagère qui montrait alors une place où les arbres étaient nombreux, où les cyclistes et les piétons étaient enfin accueillis dans les conditions de confort et de sécurité auxquelles ils ont droit". L'équipe « Le Puy en commun, en Vert et pour Tous » estime également que "les places de stationnement existantes, aménagées de manière perpendiculaires à la voie, sont inadaptées et dangereuses".

"Tous ces débris de bitume frais sont allés tout droit dans les canalisations : quoi de plus polluant ? Quoi de plus inutile ?"

Le communiqué de presse se poursuit : "pire, tout en signant un avenant de plus de 60 000€ par rapport au marché public initial d'environ 800 000€, l'équipe en place a décidé de sabler le bitume fraîchement déposé afin d'éclaircir la quasi-totalité de la place. Sans aucune protection durant les travaux, tous ces débris de bitume frais sont allés tout droit dans les canalisations : quoi de plus polluant ? Quoi de plus inutile ? Que dire de l'absence d'îlots végétalisés qui permettraient aux riverains de profiter d'une vraie place agréable et plus fraîche l'été. Que dire de cette imperméabilisation totale quand les préconisations la limitant se font de plus en plus pressantes ?".

"Était-il vraiment si difficile de renoncer à 20 ou 30 places de stationnement ?"

"Pourquoi cet aménagement de la place de la Libération est-il tellement différent des intentions affichées, était-il vraiment si difficile de renoncer à 20 ou 30 places de stationnement pour permettre aux autres formes de mobilité contemporaines de se développer dans des conditions acceptables, était-il vraiment si difficile d'accepter que cette place en soit une et permette à chacun et chacune d'autres activités urbaines et citoyennes plutôt que d'occuper indûment le domaine public en garant sa voiture ?", interroge le collectif.

"Face aux contraintes climatiques, ce double langage est irresponsable"

"Ce double langage concernant la prise en compte de la réalité environnementale et de la nécessaire mutation de nos villes face aux contraintes climatiques est irresponsable", conclut la liste unitaire de gauche, "car l'argent public ainsi mal utilisé ne pourra pas être utile aux investissements urbains dont nous avons impérativement besoin à court terme".

- Information émanant d'un communiqué de presse de Laurent Johanny et l'équipe « Le Puy en commun, en Vert et pour Tous » -

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteAB le 9 février 2020 - 17h44
C'est moche, froid, impersonnel, ça une Place ? Un parking de plus, encore une fois la bagnole est reine alors qu'il existe un parking à 100 m. Pour moi une Place c'est un endroit où l'on peut flâner, s'asseoir, se reposer, profiter de la verdure dans le calme. La Libération c'est tout sauf ça ! Encore un endroit à fuir ! Quel dommage ! Et quel gaspillage de l'argent public !

Signaler un abus

img_journalisteCB le 9 février 2020 - 10h06
Réflexion motivée et d'avenir. Il ne faut plus jamais ce genre d'aménagement . Même W Guieau qui en est coresponsable le reconnaît. Encore une fois, ce que fait la ville a trente ans de retard.

Signaler un abus

img_journalistea le 9 février 2020 - 00h58
Il n'y a malheureusement, que ce genre de constat à faire depuis des années

Signaler un abus