La Caf donne un coup de pouce pour les familles les plus modestes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

La Caf donne un coup de pouce pour les familles les plus modestes

Date : 14/05/2020 | Mise à jour : 14/05/2020 15:36
Partager

Vendredi 15 mai, 7 420 allocataires de la Caisse d'Allocation Familiale (Caf) en Haute-Loire bénéficieront d'une aide exceptionnelle de solidarité.

Pour contacter la Caf

Même si les accueils physiques sont fermés, la Caf reste à l’écoute des allocataires :
- Le site internet caf.fr et l’application mobile Caf-Mon Compte
- La ligne téléphonique 0 810 25 43 10 (0,06€/min + prix appel local) du lundi au vendredi de 9 heures à 16h30.

Les foyers assujettis au RSA (Revenu de Solidarité Active) ou de l'ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) en avril ou en mai percevront une aide de 150 euros, à laquelle s’ajoute 100 euros supplémentaires par enfant à charge de moins de 20 ans. Toutes les familles bénéficiaires des aides au logement dans cette même période de confinement, mais qui ne perçoivent pas le RSA ou l'ASS, bénéficieront quant à elles d’une aide de 100 euros par enfant à charge de moins de 20 ans. Telles sont les aides que prennent en charge la Caf et le Pôle Emploi du département, versées dès ce vendredi 15 mai. Au total, la Caisse d'Allocation Familiale va ainsi distribuer 1 570 900 euros à 7 240 allocataires, c'est-à-dire foyers familiaux, en Haute-Loire. Aucune démarche n’est à réaliser. Les bénéficiaires ont été informés par mail ou par courrier.

De 100 à 950 euros d'aide par foyer

Pourquoi un tel dispositif ? "Parce que toutes les familles, durant les deux mois de confinement et donc de la fermeture des services de garde d'enfant et des écoles, ont dû faire face à des dépenses alimentaires importantes, explique Christophe Bonnefois, Directeur de la Caf 43. Celles qui ont été ciblées par nos services et ceux de Pôle emploi sont déjà en grande difficulté financière. Aussi, il nous a semblé logique de déclencher un tel dispositif pour leur venir en aide." La Caf indique que le montant minimum attribué est de 100 euros pour atteindre une aide de 950 euros destinée aux familles les plus à charge. Le montant moyen versé par foyer tourne autour de 211 euros.



Ouverture des centres de loisirs en Haute-Loire

Des accueils de loisirs extra-scolaires et périscolaires du département ont ouvert à nouveau plus largement à compter du 12 mai en prenant les précautions sanitaires nécessaires. L’accueil est progressif :
- À partir du 12 mai, les mineurs des écoles maternelles et élémentaires pourront être accueillis
- À partir du 18 mai, dans les départements "verts", pour les autres mineurs.

Pour combler le manque d'activité

Un autre coup de pouce de la Caf est dirigé vers les crèches, les centres de loisirs et toutes les structures d’accueil petite enfance en Haute-Loire. Ainsi, les 59 crèches du département, quel que soit leur statut juridique (public ou privé), 16 Maison d'Assistantes Maternelles (MAM), 16 Relais petite enfance et les centres de loisirs altiligériens sont concernés par des mesures financières exceptionnelles. "Tous les équipements que la Caf finance ont souffert de la crise sanitaire, souligne Christophe Bonnefois. Ils ont dû fermer avec des conséquences financières importantes et une baisse certaine d'activité. Au jour d'aujourd'hui, il est néanmoins difficile d'évaluer l'impact de la crise pour chacun d'entre eux".

Peut-être une réouverture physique de la Caf après le 15 juin

D'après le directeur de la Caf, il existe deux types d'équipements. Ceux qui fonctionnent avec des subventions annuelles, comme les centres maternelles et les centres sociaux, dont le versement est conditionné par le fait que le service fonctionne. "Pour ceux-là, on va faire comme s'ils avaient fonctionné normalement, partage-t-il. Pour les autres, comme les crèches où les subventions sont à l'acte, c'est-à-dire en fonction du niveau d'activité, les baisses de recettes sont importantes car les familles n'ont pas eu à payer un service auquel elles n'ont pu bénéficier. On va alors compenser cette perte au cas par cas." Selon Christophe Bonnefois, les services de la Caf auront une visibilité sérieuse de chaque situation à la rentrée de septembre. Quant à la réouverture de l'établissement, une réunion est prévue le 11 juin pour décider ou non d'une date dans la deuxième quinzaine de juin.



Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteR le 18 mai 2020 - 20h08
Ceux qui paient leurs impôts (les fonctionnaires aussi) et qui veulent donnent leurs avis peuvent aussi parler de leurs propres avantages. Ha non j'oubliais : les privilèges c'est pour les fonctionnaires seulement . Donc plus aucun salarié du privé n'a de tickets resto, l'intéressement, la participation, le 13ème mois ? Tout ce que le fonctionnaire n'a pas.

Signaler un abus

img_journalistec le 18 mai 2020 - 11h54
Tous ceux qui trouvent exagérées les aides "sociales" qu'on donne aux plus pauvres échangent leurs revenus avec eux !

Signaler un abus

img_journalisteJ le 17 mai 2020 - 10h29
Non mais vous rêvez la plupart des fonctionnaires et notamment tous les enseignants utilisent leurs équipements personnels, un de leurs nombreux avantages..., je pense qu'ils seraient ravis de vous montrer leurs factures. Même le sacro-saint stylo rouge est payé par l'agent.

Signaler un abus