Jeu de guerre à St-Germain-Laprade sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Jeu de guerre à St-Germain-Laprade

Date : 27/02/2020 | Mise à jour : 27/02/2020 15:26
Partager

La commune saint-germinoise a été le théâtre d’un véritable champs de bataille, samedi 15 et dimanche 16 février. Une guerre sans merci où se sont affrontées...des figurines de 3 cm.

Les soldats s’avancent solennellement devant lui. Lui, c’est le maître du jeu, cet étrange personnage qui détient la vérité, le savoir et la destinée de chacun. Sous la chape de son regard perçant, il rappelle aux participants les règles et les limites. Tous écoutent sa voix grave, éraillée par les innombrables quêtes fantastiques qu’il a dirigé jadis, maintenant et à venir.

Incarner un barbare intrépide ou un puissant magicien

C’est dans cette ambiance teintée d’ombres et de mystères qu’a eu lieu un tournoi de Wargame, organisé par l’association Bouclier enchanté au centre culturel de Saint-Germain-Laprade. Ces jeux de guerre d’héroic fantasy, où seules la chance et les bonnes décisions peuvent rendre victorieux certaines des nombreuses figurines posées sur le plateau de jeu, a attiré nombre de passionnés et de curieux. Plongés dans un univers à La Seigneur des Anneaux, les compétiteurs ont, des heures durant, croisé le fer de leur stratégie pour mettre à terre leur ennemi.

Tactique, secret et imaginaire

« Les participants viennent à tour de rôle devant le maître du jeu, explique Cyril Loubet de l’association organisatrice. Ils leur décrivent alors secrètement leurs actions pendant 20 minutes puis c'est au second et ceux jusqu’au dernier participant. Les batailles se résolvent sous forme de combats asymétriques du jeu warhammer. Après les batailles qui durent environ trois heures, un nouveau tour de jeu commence et les actions s’enchaînent à nouveau. Les joueurs peuvent alors, s'ils le désirent, rajouter une dose de théâtre appelé "Role-Play" dans leurs actions et langages envers les autres et le maître du jeu. » Le moment idéal pour transporter son esprit au temps des Balrogs, des elfes noires et des étranges créatures des profondeurs.

/Photo fournie par Cyril Loubet

Nicolas Defay

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...