Grâce à ces jeunes scouts, chacun peut œuvrer pour le Bénin sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Grâce à ces jeunes scouts, chacun peut œuvrer pour le Bénin

Date : 18/02/2020 | Mise à jour : 19/02/2020 16:38
Partager

Cinq jeunes du Puy ont pour projet d’aider à construire une bibliothèque pour une école maternelle au Bénin. Pour cela, ils ont besoin d’un petit coup de pouce en financement participatif.

Louis Aulagnier, Léon Wittmann, Matéo Pignol, Cécilia Cartal et Coralie Charbonnier ont 18 ans. Ils font partie du groupe des Scouts et Guides de France du Puy-en-Velay. Plus précisément, ils appartiennent à la branche des Compagnons qui consiste à monter un projet de solidarité internationale.

L’été dernier, au mois d’août, ils sont partis dix jours dans la ville de Moulins pour nettoyer les berges de l’Allier et surveiller des nidifications sur des îles avec la LPO (Ligue pour la protection des oiseaux). Les jeunes Ponots ont aussi aidé l’association médiévale de Souvigny à monter son festival. « Ce premier camp nous a permis de souder l’équipe et de pouvoir se projeter vers un projet d’une envergure plus importante », raconte Coralie Charbonnier.

Rencontrer des scouts béninois

Cette année, les scouts se tournent donc vers le Bénin. Le voyage est prévu du 1er au 23 août 2020 à Cotonou, au sud du pays. « Là-bas nous allons aider des Béninois à construire une bibliothèque pour une école maternelle, s’enthousiasme Coralie Charbonnier. Et si nous arrivons à récolter suffisamment d’argent, nous enverrons également un conteneur de livres pour enrichir cette bibliothèque ». Sur place, le groupe vellave en profitera pour rencontrer des scouts locaux.

Pour financer leur projet, les cinq jeunes ont obtenu une aide financière du club Kiwanis du Puy. Pour autant, ils n’ont pas assez de fonds pour le moment pour financer leurs cinq billets aller-retour, les vaccins obligatoires (fièvre jaune…) et autres dépenses à prévoir. Pour y remédier, ils ont ouvert une cagnotte en ligne sur KissKissBankBank.

Vous les rencontrerez peut-être sur le marché du Puy pour des ventes de gâteaux dans les prochains mois. Chacun peut suivre leur parcours sur la page Facebook Les Compartirs.




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 23 février 2020 - 20h02
A u Bénin il y a une urgence - En 2017 - taux de natalité : 37 °/°° ! Il est grand temps d'agir .

Signaler un abus

img_journalistec le 22 février 2020 - 17h45
En France, ce sont les municipalités qui construisent les écoles et les bibliothèques...et pas les citoyens !

Signaler un abus

img_journalistea le 20 février 2020 - 08h37
Pourquoi au bénin ?? N'y a t-il pas suffisamment de besoins en France ???

Signaler un abus