Festival en Gévaudan : une dernière danse avec Kyo sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Festival en Gévaudan : une dernière danse avec Kyo

Date : 12/08/2018 | Mise à jour : 12/08/2018 10:46
Partager

Après trois jours de festivités, le festival Celte en Gévaudan s'est achevé ce samedi 11 août avec la tête d'affiche Kyo.

La 12e édition du festival Celte en Gévaudan s'est achevée ce samedi 11 août au terme du concert de clôture avec, en première partie Selfish Murphy, et en tête d'affiche, Kyo, qui a rejoué ses plus grands classiques, "Le Chemin", "Contact", "Le Graal", "Dernière danse", etc. Thierry Bonnet et Severine Aurand, co-présidents du Festival dresse, le bilan de ce festival.

"Bonne fréquentation mais pas exceptionnelle"

Les deux randonnées de 10 et 17 km du jeudi ont bien fonctionné, ainsi que toutes les animations autres que les concerts, telles que les visites guidées du pays de Saugues, les initiations à la danse, etc. Thierry Bonnet, parle de "bonne fréquentation" pour les soirs du jeudi et du vendredi, "mais pas exceptionnelle" concernant le samedi soir et la tête d'affiche. La jauge maximale de 2600 personnes n'est pas atteinte comme elle l'avait été avec Matmatah lors de l'édition 2017. Un peu plus de 1 600 personnes sont venus assister au concert de Kyo et Selfish Murphy.

Pourquoi Kyo ?

"L'idée était d'ouvrir le festival à un autre genre que la musique celtique, uniquement le samedi soir, afin d'attirer une nouvelle cible. Nous souhaitons offrir de la nouveautés aux festivaliers, et en musique celtique, les têtes d'affiche ne sont pas facile à renouveler. En ouvrant à autre chose, on souhaite que le festival marque les esprits du plus grand nombre" explique les co-présidents du deuxième plus grand festival celtique de France (Après celui de Lorient).

1 000 000 € de retombées

L'association a pu compter sur plus de 260 bénévoles pour assurer les différentes animations sur la commune de Saugues, et sur Cubelles lors de l'ouverture. Une équipe de bénévoles importante, pour faire perdurer un festival important pour l'économie locale. "C'est environ 1 000 000 € de retombées économiques chaque année" précise Severine Aurand. Les 13 membres du bureau vont rapidement se remettre au travail pour organiser l'édition 2019, avec déjà, quelques idées en tête...




V.B.



Voir la galerie photos Kyo au Festival Celte en Gévaudan 2018

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteL le 12 août 2018 - 16h53
Ben oui, avons fréquenté le festival pratiquement depuis le début, cette année l'impasse : nous n'y sommes pas allés, ce que l'on aime c'est la musique celtique, celle des premiers concerts, celle que l'on écoute dans les pubs en Irlande. le rock n'est pas de la musique celtique .... dommage qu un mauvais tournant soit pris c'était tellement sympa ce festival .... c'est pour quoi faire de l'argent avec des places à 30 € ? Messieurs les organisateurs espérons que la leçon sera retenue.

Signaler un abus