Festival Loir' en Zic : comme un air de succès sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Festival Loir' en Zic : comme un air de succès

Date : 16/06/2019 | Mise à jour : 16/06/2019 11:32
Partager

La 5e édition du Festival Loir' en Zic qui se poursuit ce dimanche, a accueilli dès le premier soir, vendredi 14 juin 2019 plus de 750 spectateurs. Et ils étaient tout aussi nombreux ce samedi.

Le public a été au rendez-vous de cette 5e édition du Festival Loir’ en Zic. Et ce malgré la pluie qui a eu pour conséquence de faire patauger les festivaliers dans la gadoue sur la plaine d'Audinet à Brives-Charensac. Peu importe, il en aurait fallu plus pour les décourager. Pour ce samedi soir, 650 places s'étaient vendues en prévente. Reste encore à ajouter les retardataires, ceux qui comme vendredi soir, ont acheté leur billet en dernière minute.


(Les Tit'Nassels au Festival Zoir' en Zic. Photo Dr/S.Ma)

Les plus ponctuels, dès 20h30, après avoir profité du village, se sont engouffrés sous le chapiteau pour (re)découvrir les Tit’Nassels qui célèbrent cette année leur 20 printemps. Ils ont fait secouer les têtes, siffloter et donné le ton pour une imitation de la poule réussie. A ce moment-là, le chapiteau est même devenu « Bercy » selon Axl, le chanteur plein d’humour. En tout cas, à un moment donné, ils l'ont transformé en boîte de nuit.

Le Collectif 13 a ensuite investi la scène à 11 précisément. Ils avaient juste assez de place pour pouvoir laisser s’exprimer leur folie, le public les a suivi sans rechigner. Ils ont arrosé le chapiteau de leur bonne humeur, il fallait au moins cela pour éteindre le feu qu’ils ont alimenté plus d’une heure durant. Aoooïoli.

Le Collectif 13 au Festival Loir' en Zic en vidéo



Puis est arrivé Sergent Garcia qui fête tout comme les Tit'Nassels, ses 20 ans de carrière. 20 ans de mélange de reggae, de salsa, de reggaeton, de « salsamuffin », style né de l’imaginaire du parisien Bruno « Sergent » Garcia, le fondateur rejoint ensuite par tout un ensemble de musiciens. Aujourd’hui, Sergent Garcia en est à son 7ème album studio (sans compter les Best Of ou les EP) intitulé « Contre vents et marées ».

Stéphanie Marin


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistejr le 17 juin 2019 - 11h51
Super si ça s'est bien passé, mais surpris que le festival ait été maintenu avec une alerte orange orages violents, surtout au vu de sa situation....qu'en dit la prefécture, et les organisateurs ?

Signaler un abus