Éboulement d'un mur à Riotord : ils entrevoient le bout du tunnel sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Éboulement d'un mur à Riotord : ils entrevoient le bout du tunnel

Date : 05/06/2019 | Mise à jour : 05/06/2019 17:24
Partager

Depuis sept mois, trois personnes âgées de 79 à 83 ans, ne peuvent plus emprunter l'impasse de la colline, seul accès qui, depuis leur domicile,  mène à la route principale de Riotord. En cause : l'éboulement d'un mur d'une maison voisine.

Situées en hauteur, les maisons offrent une vue plongeante sur la commune. Depuis le portail de l'habitation de Marcel Bochet et de son épouse, il est aisé de voir le trou dans la chaussée -- résultat d'un éboulement d'un mur d'une maison voisine -- qui depuis sept mois empêche les trois Riotordois de quitter chacun leur domicile autrement qu'à pied. Leur voiture étant bloquée dans les hauteurs de Riotord devant leur maison, deux options se présentent à eux : emprunter un escalier raide aux marches irrégulières ou traverser la propriété d'un voisin arrangeant. Cette dernière option rallonge considérablement le temps de trajet pour parvenir enfin à la route principale de Riotord. Marcel, 79 ans, a beau être bien portant, il s'oblige à limiter ses déplacements. "Et puis imaginez ce que ça donne avec des sacs de courses", lance-t-il. Et Andrée Beaulaigue, 83 ans d'ajouter : "A force de monter ces escaliers, j'ai eu des douleurs aux jambes à pleurer. Et avec 50 cm de neige l'hiver, je pense que vous avez compris !" Andrée, ponctuellement rapatriée chez son fils et sa belle-fille à Saint-Etienne, revient de temps à autre à Riotord, pour constater l'avancée des travaux le long de cette impasse. Mais depuis le 31 octobre 2018, date de l'incident sur ce chemin communal, les trois habitants se heurtent à un mur. 

"Aucun résultat de la part des assurances de la mairie et du propriétaire de la maison"

Véronique, la belle-fille d'Andrée Beaulaigue, a alors décidé de prendre les choses en main, alertant d'abord certains titres de la presse locale. Puis à la fin du mois de mai, elle contacte les équipes de "Ça peut vous arriver", émission de radio diffusée sur RTL et présentée par Julien Courbet. Guy Peyrard est alors intervenu à l'antenne pour s'expliquer sur la situation : "La mairie a fait le nécessaire, a mis une mise en péril sur le bâtiment [un arrêté municipal a également été pris pour interdire la circulation et l’accès à ce chemin, Ndlr]. On a déclenché les assurances. Et aujourd'hui ce qui est quand même très regrettable c'est qu'après six mois d'affaire et d'expertises, on a toujours aucun résultat de la part des assurances de la mairie et du propriétaire de la maison. On n'a pas manqué de relancer les assurances -- Mr Bochet et Mme Beaulaigue ont été en copie des courriers -- et on nous répond toujours "c'est en cours"."

Ce à quoi la représentante de l'assurance de la commune a répondu : " Nous allons très rapidement reprendre attache avec notre sociétaire. C'est vrai que là, en l'occurrence, il y a un certain nombre d'éléments qui ne nous appartiennent pas. Notamment ce mur qui appartient à un administré qui doit absolument être refait avant même que la collectivité puisse intervenir sur la voie publique et faire les travaux nécessaires. Il y a beaucoup d'interlocuteurs dans cette affaire ce qui explique aussi peut-être que ça n'évolue pas aussi rapidement que ce que tout le monde voudrait."

"Nous avons trouvé un accord avec l’assureur de la commune"

Moins de deux semaines plus tard, Julien Courbet a pu apporter de nouveaux éléments à cette affaire avec un courrier envoyé à ses équipes de la part de l'assurance du propriétaire de la maison sinistrée : "Nous avons trouvé un accord avec l’assureur de la commune, in fine. Nous allons préfinancer la reconstruction du mur afin que la mairie puisse au plus vite effectuer la remise en service du chemin et permettre aux administrés de la commune de Riotord de retrouver l’accès à leur habitation."

Pour écouter l'émission "Ça peut vous arriver" du mardi 4 juin 2019 (à la 47e miniute), cliquez ici.

Marcel Bochet et Andrée Beaulaigue se disent "soulagés". "Je tiens à remercier Véronique, sans qui peut-être rien n'aurait bougé. Je n'en veux pas au maire, ni à personne, assure Marcel. Mais il fallait que ça bouge." Reste à connaître le calendrier des travaux pour que le tunnel soit définitivement derrière ces habitants de Riotord.

Stéphanie Marin

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistemj le 5 juin 2019 - 20h48
le sujet et passer sur les onde de RTL dans l'émission de julien Courbet ça peut vous arriver . et c'est grasse a ça que la situation c'est débloquée .

Signaler un abus

img_journalisteL le 5 juin 2019 - 18h50
L : C'est toujours la même dans ces litiges les assurances se renvoient le sinistre de l'une à l'autre et aucune de veut payer. Il y aurait des urgences ou même des foyers qui travaillent et des enfants à l'école....que faut il faire coucher sous la tente puisque maison inaccessible!!! Pour payer les assurances il faut être ponctuel mais pour se faire rembourser ou payer un sinistre alors il faut patienter. Il devrait y avoir une loi qui permette d'éviter ces problèmes.

Signaler un abus