Douze clusters en région AURA sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Douze clusters en région AURA

Date : 27/06/2020 | Mise à jour : 29/06/2020 07:20
Partager

En Auvergne-Rhône-Alpes, au 24 juin, on dénombre 12 clusters d’infections à Sars-Cov-2 en cours de suivi, dont un dans le département.

Depuis le déconfinement, 1 340 personnes ont été confirmées positives dans la grande région. Une hausse du nombre de personnes contacts autour des cas positifs est constatée depuis quelques jours.  

Plus d’un mois après le début du déconfinement, les indicateurs épidémiologiques poursuivent leur évolution à la baisse ou se stabilisent. Sur les douze clusters quatre sont considérés comme maîtrisés (suivi des contacts en cours et absence de nouveaux cas 7 jours après le dernier cas).
En ce qui concerne le taux de positivité sur l’ensemble de la région, il était de 0,9% en semaine 25, il est donc stable depuis 4 semaines. Aucun nouveau cas a été déclaré en Haute-Loire entre le 15 et le 21 juin.

Sur les 12 clusters un en Haute Loire

La majorité des clusters (10) est identifiée en milieu familial élargi, ils se répartissent sur 9 départements, 2 dans l’Ain, 1 dans le Cantal, 1 en Drôme/Ardèche, 1 en Haute-Loire, 1 en Isère et 4 dans le Rhône
Enfin 2 clusters sont liés à un établissements de santé dans l’Allier et en Savoie.

Une surveillance accrue depuis le 13 mai

Jusqu’à ces dernières semaines, la surveillance virologique s’appuyait sur les données transmises à Santé publique France par le réseau 3 labo (Cerba, Eurofins-Biomnis, Inovie), par les laboratoires hospitaliers et par les laboratoires privés réalisant eux-mêmes leurs analyses.
Depuis la semaine 21, elle s’appuie sur le système SI-DEP (système d’information de dépistage), opérationnel depuis le 13 mai 2020 et dont la montée en charge est progressive. Ce système de surveillance vise le suivi exhaustif de l’ensemble des patients testés en France dans les laboratoires de ville et dans les laboratoires hospitaliers.

Les rassemblements festifs ou familiaux de plus de 15 personnes sont déconseillés. L’Agence régionale de santé insiste pour que les mesures barrières soient maintenues, y compris chez soi ou lors de visites de proches, surtout les personnes âgées ou immunodéprimées. Un dépistage systématique de la population va être expérimenté, pour les personnes volontaires, dans les zones à risque.

Pas de reprise mais des consignes de prudence

La surveillance n’identifie aucun signal de reprise de l’épidémie. Néanmoins, le virus est toujours présent, et à la date du 24 juin 2020.
Ainsi, pour la première fois dans la région, une vaste campagne de dépistage en population a été organisée par l’ARS à Aubenas, dans le cadre d’un important cluster en Drôme-Ardèche (56 cas recensés). Ces dépistages, accompagnés d’une campagne de prévention, ont pour objectif d’identifier d’éventuels nouveaux cas, notamment asymptomatiques, et stopper les chaines de transmission du virus.
Enfin, l’été et l’arrivée d’une première vague de chaleur en France ne doivent pas nous faire oublier l’importance des mesures barrière, et en particulier le port du masque dans les espaces clos, en présence de public.

 
Partager

Vous aimerez aussi