Détournement de fonds à l'école de Vals sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Détournement de fonds à l'école de Vals

Date : 05/07/2019 | Mise à jour : 09/07/2019 09:13
Partager

La personne a reconnu les faits et doit être présentée à la Justice en décembre prochain.

Certains parents de l’école publique de Vals près Le Puy « La Fontaine » ont reçu récemment une lettre qui a soulevé une vague d’interrogations (voir ci-dessous*). L’association La Fontaine (à ne pas confondre avec l’APE La Fontaine), qui gère certaines dépenses de l’école comme les sorties et voyages scolaires, a été victime d’un détournement de fonds. Des chèques, émis par les parents, ont été volés et encaissés sur un compte différent de celui de l’association. Il ne s’agit ni d’un parent, ni d’un enseignant, ni d’une Atsem (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles), ni d'un membre du personnel communal.

Entre le printemps et l’automne 2018, un membre du personnel a détourné un peu plus de 4 000 euros, somme correspondant aux chèques versés par les parents d’élèves pour un voyage scolaire en juin 2018 et pour la rentrée en septembre 2018.

Pour l’heure, aucune sanction disciplinaire ne peut être prise par l’Education nationale envers la personne mise en cause qui agissait là dans le cadre associatif. C’est la décision de justice qui pourra alors ouvrir la voie à une sanction disciplinaire de la part de l’Inspection d’académie.

Des témoignages de soutien

« Il y a trois ou quatre mois, j’ai été alerté d’un dysfonctionnement concernant l’encaissement de chèques par la présidente et le trésorier de l’association La Fontaine, relate Jean-Williams Semeraro, l’Inspecteur d’académie. Je leur ai conseillé de porter plainte et leur ai témoigné tout mon soutien. » Les deux responsables de l’association sont accompagnés juridiquement par l’Autonome de solidarité laïque. Ces soutiens ne sont pas de trop face à ce qui est ressenti comme une véritable trahison de la part d’un membre du personnel en qui les deux responsables avaient entièrement confiance.

Cela fait quelques mois que la personne concernée ne s’est plus présentée sur son lieu de travail. Le commissariat de police du Puy-en-Velay nous confirme qu’elle a été entendue et a reconnu les faits. Elle a reçu une convocation pour Comparution sur Reconnaissance Préalable de Culpabilité (CRPC) a priori en date du 2 décembre 2019. Le procureur de la République du Puy lui proposera alors une peine. Si elle la refuse, elle sera alors jugée devant le tribunal correctionnel du Puy. Quoi qu’il en soit, ce n’est qu’à partir de cet épilogue judiciaire que les deux responsables de l’association La Fontaine envisagent de s’exprimer publiquement ; leur premier souci restant de préserver l’école et ses enfants.

Annabel Walker



> La lettre aux parents :







 
Partager

Vous aimerez aussi