Déménagements pour les futurs motards et automobilistes sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Déménagements pour les futurs motards et automobilistes

Date : 13/02/2020 | Mise à jour : 14/02/2020 08:24
Partager

Entre pistes multi usages sur l’ancien site de Multi-Transports à Chadrac et l’AFPA comme lieu d’examen officiel pour tous les permis de conduire, un véritable changement est en train d’opérer alors que la réforme du permis moto entre en vigueur en mars.

Jusqu’à présent, seuls les candidats titulaires depuis plus de 5 ans d’une catégorie de permis comme le B (voiture), C (poids-lourd) ou D (transport de voyageurs) devaient repasser l’examen du code et ses 40 questions. Dorénavant, toutes les personnes inscrites pour passer le permis A (moto), quelle que soit l’ancienneté de leurs autres permis, devront traverser l’épreuve théorique générale. Ainsi, cette dernière sera composée d’un QCM (Questionnaire à Choix Multiples) de 30 images et 10 vidéos, comportant chacune des situations en rapport direct avec la pratique d’un deux-roues motorisé. Elle remplacera l’interrogation orale et devra être obligatoirement validée pour poursuivre sur l’examen de la pratique. La note minimale de validation devra être de 35 sur 40. Ce seront les nouveaux centres privés d’examen du code qui seront chargés du passage théorique.

"Avec cette nouvelle forme du plateau, il est à craindre plus d’échecs"


L’épreuve pratique de moto hors circulation, communément appelée "plateau", ne sera plus scindée en deux. Auparavant, un candidat devait traverser un parcours lent semé d’obstacles et un parcours rapide à effectuer en un temps donné. À partir du mois de mars, les deux épreuves seront fusionnées en une seule. « Avec cette nouvelle forme du plateau, il est à craindre plus d’échecs car le fait de devoir passer du lent au rapide, sans transition, demandera une plus longue concentration pour éviter les erreurs de parcours », partage Hervé, moniteur dans une auto-école à Brives-Charensac. Alors que pour le passage du plateau actuel, deux essais sont accordés pour chacune des épreuves, soit quatre essais en tout. Le nouveau plateau impliquera deux essais pour l’ensemble du parcours. L’épreuve circulation passe, quant à elle, de 30 à 40 minutes. L’objectif serait d’augmenter la durée de parcours hors agglomération.

Le site de Multi-Transports comme piste d’apprentissage au permis moto

Le parking de Cluny (ancien parking poids-lourd) à Aiguilhe a toujours été le lieu de passage de l’épreuve pratique du permis moto. Cette adresse étant de plus en plus occupée par les automobilistes en recherche d’un stationnement gratuit ainsi que par les promeneurs évoluant le long de la Borne, les formations et les examens sont devenus de moins en moins adaptés pour des questions de sécurité. D’autre part, la mairie du Puy-en-Velay souhaiterait que ce lieu soit utilisé comme un véritable parking. L’ancien site de l’entreprise Multi-Transports à Chadrac, en cours de déconstruction et de dépollution, pourrait alors être une solution comme piste d’apprentissage pour les futurs motards. La Communauté d’Agglomération souhaite revégétaliser et remettre à l’état naturel la totalité de l’espace concerné. Mais une bande de parking d’une quarantaine de mètres pourrait être conservée pour deux usages. L’un destiné aux stationnements des véhicules poids-lourds lorsque les épisodes neigeux rendent nécessaire la fermeture de la RN88. Le second dédié aux candidats du permis moto et à leur moto-école pour préparer l’épreuve du plateau. Des discussions sont en cours entre les services de l'Agglomération, de la préfecture et de la mairie de Chadrac.

L’AFPA, centre d’examen officiel

La cellule Éducation routière de la préfecture de la Haute-Loire recherchait depuis quelque temps une adresse pour y installer un véritable centre d’examen. C’est l’AFPA (Agence pour la Formation Professionnelle des Adultes) de Saint-Germain Laprade qui a été retenue. Depuis l’arrêt des formations Transports sur le centre d’apprentissage, les pistes et certains locaux demeurent libres. Aussi, après la rénovation et l’allongement des pistes pour qu’elles puissent devenir réglementaires, l’AFPA deviendra alors le centre d’examen officiel pour tous les permis (A, B, C, D et E). Un bâtiment sera également dédié à l'accueil des candidats et des inspecteurs, bâtiment qui faisait totalement défaut sur le parking de Cluny.

C.R.



 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire