Carte scolaire : familles, instit', élus... grosse grogne devant l'inspection académique sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Carte scolaire : familles, instit', élus... grosse grogne devant l'inspection académique

Date : 15/04/2014 | Mise à jour : 16/04/2014 08:11
Partager

Environ 200 personnes étaient amassées devant l'inspection académique ce mardi avant le comité technique spécial départemental. Tous réclament une carte scolaire « plus juste ».

>> Mise à jour : découvrez les mesures proposées par l'IA43 à l'issue du CTSD.

Lundi 7 avril, Jean-Williams Semeraro l'inspecteur académique de Haute-Loire dévoilait la première proposition de carte scolaire pour la rentrée prochaine. Les syndicats l'ont unanimement refusée, obligeant l'inspection à revoir sa copie. Ce mardi, celle-ci devait être présentée durant un deuxième CTSD (ndlr, comité technique spécial départemental), parents, enfants, instituteurs, élus et syndicats s’étaient mobilisés « pour bien être entendus ».


Une carte scolaire non acceptable en l'état

Les organisations syndicales SNUDI FO, SE UNSA, SNUipp FSU s'insurgent contre la première mouture de carte scolaire alors que les prévisions d'effectifs pour l'an prochain sont à la hausse, « au moins 60 écoliers de plus sans compter le report des élèves de l'école privée de Loudes sur d'éventuels établissements publics », commentent les syndicats qui ont donc décidé d'appeler à la mobilisation. « Rappelons que le département de la Haute-Loire doit rendre 5 postes, que la carte qui nous a été proposée se traduit par 17 fermetures de classes pour seulement 10,5 ouvertures, et cela aux dépens des écoles rurales notamment », explique Guy Thonat, secrétaire de la fédération FO de Haute-Loire.


Une semaine de mobilisation

Après l'annonce de la – possible – future carte scolaire 2014/2015, les établissements impactés se sont mobilisés à travers diverses actions tout au long de la semaine (réunions, distributions de tracts, manifestations, occupation des locaux de l'école jour et nuit, blocage de la RN 88...). Plusieurs communes (ndlr, Pinols, Roche-en-Régnier, Siaugues Sainte-Marie, Cussac, Orzilhac, Paulhaguet, Monistrol...)  étaient d'ailleurs représentés ce mardi après-midi, « pour défendre leur paroisse ». Slogans, pancartes et forte mobilisation humaine, des actions que Guy Thonat espère suffisantes pour obtenir gain de cause. Écoutez.





A cette occasion, une délégation de chaque établissement concerné par la carte scolaire initiale - composée d'un élu et d'un parent – devait être reçue par Jean-Williams Semeraro. Si les syndicats ne sont pas entendus, « la mobilisation ira plus loin, prévient le secrétaire de la fédération FO 43, mais nous allons faire tout ce qu'il faut, nous avons les arguments et nous mettons tout en œuvre pour arriver à une issue heureuse ».


Cet après-midi, les syndicats ont été écoutés, « ce mardi soir on saura déjà si Jean-Williams Semeraro entend prendre en compte ce qui va lui être dit, sinon le prochain rendez-vous c'est le comité départemental de l'éducation nationale prévu vendredi », conclut Guy Thonat. Un boycott est à l'étude en fonction des mesures qui seront annoncées.
Dans la soirée, une nouvelle carte scolaire devrait être divulguée. Affaire à suivre.


Mise à jour ce mardi à 21 heures :




Les mesures à l'issue du CTSD du mardi 15 avril :


  • Fermetures (en postes) :

Chadrac : 1
La Chaise-Dieu : 1
Cussac : maintien
Taulhac : 1 (maintien 0,25 décharge direction)
Jeanne-d'Arc : 1 (+ 0,5 accompagnement)
Le Chambon : maintien
Orzilhac : 1 (fusion des écoles)
Tence : 1,25
Les Vastres : 1
Paulhaguet : 1 (+ 0,5 accompagnement)
Langeac : 1
Pinols : 1
Beauzac : 1
Montfaucon : 1
Saint-Didier-en-Velay : 0,25
Sainte-Sigolène : maintien
Fay-sur-Lignon  : 0,5
Roche-en-Regnier : 0,5
Saint-Martin de Fugères : 0,5
Poste SSEFIS/SESSAD : 1

 

  • Ouvertures (en postes) :

Le Puy Val Vert : 0,5 "plus de maître que de classe"
Aurec-sur-Loire : 1
Beaulieu : 0,5
Lavoûte-sur-Loire : 1
Lorlanges : 0,5
Saint-Etienne-Lardeyrol : 0,75
Saint-Ferréol-d'Auroure : 1
Pont-Salomon : 1
Loudes : 1,25
Sanssac-L'Eglise : 0,75

 

  • Blocages :

à la fermeture : Monistrol, école Lucie-Aubrac maternelle et Vergongheon maternelle.
à l'ouvrture : Monistrol, école Lucie-Aubrac maternelle (0,5) et Vergongheon maternelle (0,5).



A.P.

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistenm le 16 avril 2014 - 14h15
Ils veulent donner la priorité à l'Education mais ils suppriment des classes, surchargent les instits avec des missions qui ne devraient pas êtres les leurs mais du ressort des parents et chargent les effectifs. Faudra pas s'étonner qu'à la longue les enseignants jettent l'éponge.!

Signaler un abus

img_journalisteR le 15 avril 2014 - 22h45
La France n'a pas assez d'argent pour l'école soit disant prioritaire mais il en trouve pour faire la guerre au Mali et en Centre Afrique!

Signaler un abus

img_journalisteA le 15 avril 2014 - 19h59
Juste pour vous corriger, s'est Direction des services départementaux de l'Éducation nationale. Voila voila ;)

Signaler un abus