Carnaval d'Yssingeaux : les rosalies ont mis un brin de folie sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Carnaval d'Yssingeaux : les rosalies ont mis un brin de folie

Date : 07/04/2019 | Mise à jour : 08/04/2019 06:53
Partager

Palliant l'absence des chars cette année, de sympathiques rosalies ont égayé le défilé carnavalesque.

Si Dominique Faure, la présidente du comité des fêtes d'Yssingeaux, et son équipe de bénévoles scrutaient le ciel avec fébrilité le samedi 6 avril après-midi, finalement, la météo n'aura pas réussi à gâcher la fête, pas même les quelques gouttes de pluie qui se sont invitées à l'heure du défilé. Il fallait juste bien se couvrir.

Les rosalies, la grande nouveauté de l'édition 2019

Les nombreux spectateurs ont pu découvrir la nouvelle formule de la 72ème édition du carnaval du pays des Sucs, formule allégée par sa diversité - moins de chars étaient présents -- par son parcours simplifié -- en centre-bourg, enfin par sa concentration sur une seule et même journée mettant en avant la parade des enfants. Si les chars n'étaient plus qu'au nombre de deux, des vélos à quatre roues, de jolies rosalies chichement décorées ont été la grande nouveauté de ce cru 2019.

Aliens, Gaulois, princesses et super héros dans la parade

A leur bord, des enfants évidemment mais aussi des jeunes, des parents costumés et plein d'entrain. C'est dans une ambiance joyeuse que le corso a déambulé dans la cité des cinq coqs, rythmée par les notes énergiques des deux groupes musicaux présents. De délirants aliens s'abreuvant à un bidon de pétrole ont ouvert la marche, suivis de Gaulois bien sympathiques, des escrimeurs, des classards 2021, de la compagnie de danse d'Agnès Duportal avec ses robes amples et scintillantes, de l'attraction à vents et de tous ceux qui le voulaient bien, princesses, corsaires, gentils monstres, super héros en herbe, armés de la seule arme autorisée en ce jour de liesse, le paquet de confettis, prêt à être dégainé manu militari.

"Une belle initiative"


Certains dans la foule ont regretté la perte de vitesse du carnaval et l'absence des chars présents les années précédentes, comme Véronique et Cyril, deux yssingelais trentenaires, venus avec leurs enfants déguisés Noémie et Tom : "on est presque nostalgique, il y avait beaucoup plus d'ambiance avant et de participants. Mais bon, heureusement que ce corso est maintenu, c'est tout ce qui compte". D'autres ont pris plaisir en découvrant les nouveautés des rosalies : "elles sont drôlement décorées. C'est une belle initiative. Avec ce corso concentré le samedi, ça permet aux enfants de continuer à se costumer et à défiler, ils adorent ça," ont argumenté Laurence, Edith et Lauriane, trois amies venues avec leur tribu d'enfants.

M-A.B.




Voir la galerie photos La 72ème édition du carnaval d'Yssingeaux

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...