Booste ton avenir : "On veut que les jeunes restent en Haute-Loire" sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Booste ton avenir : "On veut que les jeunes restent en Haute-Loire"

Date : 29/08/2018 | Mise à jour : 24/09/2018 17:20
Partager

Le samedi 29 septembre aura lieu pour la première fois en Haute-Loire un forum d'immersion dans les savoir-faire des entreprises du département, à la salle des Orgues d'Espaly-Saint-Marcel.

Bon à savoir

En dehors du système scolaire, la CCI de Haute-Loire délivre environ 120 conventions par an dans le cadre de mini-stages en entreprise.

A l'initiative de la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Haute-Loire, ce forum vient en réponse aux difficultés que rencontrent les entreprises altiligériennes, notamment dans le domaine de l'industrie, en matière de recrutement.

"C'est une problématique récurrente. Les carnets de commandes sont pleins, mais la production traîne faute de main-d'oeuvre", précise Jean-Luc Dolleans, président de la CCI de Haute-Loire. Et de poursuivre : "Aujourd'hui, il y a 9 000 chômeurs en Haute-Loire et il y a 2 000 emplois non pourvus, dont 900 dans l'industrie. Il ne s'agit pas de stigmatiser cette situation, ni les chômeurs, surtout pas. Mais le sujet, c'est de dire comment on peut faire découvrir ces métiers car on entend encore trop dire dans les écoles et dans les familles : si tu ne travailles pas bien, tu iras à l'usine !"


(Photo : Jean-Luc Dolleans, président de la CCI 43 et Bruno François, directeur général de la CCI 43)

Balayer les préjugés

Une expression qui était autrefois une menace. Avec ce forum organisé pour les jeunes -- collégiens, lycéens, apprentis et étudiants -- ainsi que pour les familles et les demandeurs d'emploi, la CCI de Haute-Loire veut balayer les préjugés que tout un chacun peut avoir sur le domaine de l'industrie.

Comment ? En proposant une immersion, depuis un seul et même endroit la salle des Orgues, dans la vingtaine d'entreprises (Michelin, Barbier, Multitransport, ABI Profils, Peretti, etc.) qui participent au forum, grâce entre autres à des casques de réalité virtuelle. Quant aux savoir-faire, les visiteurs pourront les toucher du doigt par la mise en service de simulateurs de sciage ou de soudage par exemple. "Parce que ce sont des métiers en pleine évolution, il était important que cela apparaisse dans ce forum par l'usage d'innovations technologiques et numériques", commente Jean-Luc Dolleans.

>> A découvrir aussi : Vidéo : dans la soudure, une quarantaine de postes à pourvoir en Haute-Loire 

Forum "Booste ton avenir"

Le samedi 29 septembre 2018 de 10h à 18h à la salle des Orgues d'Espaly-Saint-Marcel. Entrée libre.

"Il existe des formations mais on ne les remplit pas"

Ce n'est pas un hasard si ce forum a lieu le 29 septembre, entre la rentrée scolaire et les salons de formations dédiés aux lycéens et aux étudiants qui généralement se déroulent au mois de novembre. "Ce forum permet aux jeunes de découvrir des métiers pour ensuite trouver une formation dans les différents salons qui se déroulent en fin d'année." Car Bruno François, directeur général de la CCI de Haute-Loire, l'affirme, des formations "il en existe mais pour des problèmes d'image, on ne les remplit pas et après nous avons des problèmes, nous, d'aménagement du territoire." Au président de la CCI 43 de conclure : "On veut que les jeunes de la Haute-Loire restent en Haute-Loire."

Stéphanie Marin


Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteg le 27 septembre 2018 - 18h44
On veut embaucher les jeunes mais on leur dit toujours qu ils manquent d experience Les employeurs ne veulent pas les former!!!!! Pas le temps, pas envie!!!!

Signaler un abus

img_journalisted le 25 septembre 2018 - 17h25
Pour rester en haute Loire, il faudrait arrêter de former des jeunes en leur promettant du boulot à la clé et une fois formés de rejeter leurs demandes pour placer souvent des connaissances...et pour les salaires, il faut arrêter de proposer des contrats de 25 heures au Smic horaire....

Signaler un abus

img_journalisteM le 31 août 2018 - 20h04
Les jeunes veulent aussi rester en haute loire à condition de trouver un boulot correctement payé et ne plus être pris pour une sous population

Signaler un abus