Arvant : les travaux du contournement toujours au point mort sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Arvant : les travaux du contournement toujours au point mort

Date : 06/09/2019
Partager

Malgré la promesse de la Ministre des transports Elisabeth Borne et un plan de financement bouclé (plus de 60 millions d'euros), les travaux du contournement d'Arvant sont toujours au point mort.

- Photo d'illustration / DR Maxime Pitavy / Archive Zoomdici -

Lors de l’examen en nouvelle lecture de la loi d’orientation des mobilités en Commission du développement durable ce lundi 2 septembre 2019, le député de Haute-Loire Jean-Pierre Vigier a interpellé la Ministre des transports, Elisabeth Borne sur le sujet du contournement d’Arvant.

Les travaux, qui devaient débuter mi-2019, n'ont toujours pas débuté

Comme il lui a rappelé, la Ministre des transports avait annoncé le 13 juillet 2018, lors de l’inauguration du contournement du Puy-en-Velay, que les travaux seraient engagés mi-2019 entre Brioude et l’A75.
Alors que nous sommes en septembre et que le plan de financement est bouclé (la Région Auvergne Rhône-Alpes participe à hauteur de 20 000 0000 €, le département de la Haute-Loire pour 1 992 000 €, le Syndicat Mixte de Développement Economique Allier-Alagnon à hauteur de 996 000€, et l’Etat à hauteur de 37 112 000 €), les travaux du contournement d’Arvant n’ont toujours pas commencé.

Dossier majeur pour le désenclavement et l'attractivité de l’ouest de la Haute-Loire

Le parlementaire, qui avait déjà écrit à Madame Borne en juin afin de lui rappeler son engagement, a indiqué à la Ministre l’importance de ce dossier majeur pour le désenclavement et l'attractivité de l’ouest de la Haute-Loire, attendu depuis 40 ans tant par les élus locaux que par les habitants.
Elisabeth Bornea assuré à Jean-Pierre Vigier qu’une réponse précise lui sera donnée sous peu. Jean-Pierre Vigier assure dans un communiqué qu'il restera "très mobilisé sur ce dossier afin de faire en sorte que les travaux commencent le plus rapidement possible".


- Cette information émane d'un communqiué de presse de la permanence parlementaire de Jean-Pierre Vigier -




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistea le 6 septembre 2019 - 16h02
Heureusement que certains retards et autres incidents permettent à ce député de faire parler de lui sinon il serait dans les oubliettes.....Ce monsieur a la mémoire bien courte si je m'en réfère aux déconvenues de son ex-chef bling-bling. ...... Pfffffffff..

Signaler un abus