zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr) : Votre portail d'information locale
logo_zoom



Journée du patrimoine à la Chartreuse de Bonnefoy

Dimanche 21 septembre à 14h30.

Visite guidée et/ou commentée

Saint-Cirgues-en-Montagne

Gratuit.

La chartreuse de Bonnefoy, fut fondée en 1156 sur une terre donnée par Guillaume de Fay, dit « Jourdain », seigneur du Mézenc. L’ordre des chartreux choisit ce site isolé pour fonder l’un de ses établissements monastiques. Panneau explicatif sur place.
Les ruines de la chartreuse de Bonnefoy datent du XVIII° siècle, en effet, même si la chartreuse elle-même fut fondée à la fin du XII° siècle, un incendie ravageât les bâtiments. Restent la maison du prieur, la tour carrée, le pavillon d’entrée… Le site est en partie une propriété privée, merci de le respecter. Le site de la Chartreuse de Bonnefoy se découvre niché dans une forêt de résineux. Le lieu est paisible, « hors temps », propice à la méditation. Bonnefoy est un des sites monastiques les plus « intenses » par cet apport naturel de sérénité. Les vestiges révèlent encore : la façade principale reconstruit au XVIII siècle , le clocher surmonté d’une croix en bronze de 7 mètres de haut, la maison du prieur, les viviers et quelques spécimens de plantes introduits il y a 800 ans. Vestiges de la Chartreuse de Bonnefoy : Maison haute et basse. Il faut marcher 500m. Le site est une propriété privée. En dehors des visites guidées, il ne permet pas au visiteur de s’y aventurer. Un panneau d’information, situé sur un petit parking en bordure du domaine, donne quelques éléments de compréhension des lieux et de leur histoire. La Chartreuse sera construite dans le vallon de la Veyradeyre. On retrouve bien les éléments favorables à l’installation d’une abbaye, l’eau, la forêt, les pâturages à proximité. Bonnefoy fait partie de ces premières chartreuses fondées en zones montagneuses au climat rude (Bonnefoy est l’abbaye la plus élevée en altitude de l’Ordre). La Chartreuse est en son désert, un vaste territoire de plusieurs milliers d’hectares qui permet aux moines d’essayer autant que possible de vivre de leurs propres revenus (dons, fermages de terres, forêts, élevage, etc.). Tout en restant fidèles à leur règle de solitude et de silence, ils participent à l’essor économique de leur région, la mise en fermage de terres par exemple créant des relations économiques sur le territoire. La solitude n'a jamais permis aux Chartreux l'exploitation de grands domaines agricoles, disséminés en autant de « granges », comme les cisterciens.

Contact :

Office de Tourisme du pays des sources de la Loire

Contact

Téléphone06 11 97 84 04
Téléphone04 75 38 89 78
Téléphone04 75 94 09 35
Site web (URL)http://www.ardeche-sources-loire.com

Imprimer Signaler
une erreur

Une information SITRA
Information mise à jour le Vendredi 12 septembre 2014 par Office de Tourisme du pays des sources de la Loire