Haute-Loire : un conte sur la différence avec le Dahlir sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Haute-Loire : un conte sur la différence avec le Dahlir

Date : 28/12/2015 | Mise à jour : 28/12/2015 18:53
Partager

Parler du handicap et de la différence aux plus jeunes, leur permettre de se poser des questions… Après un travail d’un an, l’association Dahlir (Dispositif d’accompagnement du handicap vers des loisirs intégrés et réguliers) présente le conte “Le soleil sous les branches”.

Le livre est l'oeuvre d'Edgar Orray et Amélie Clavier. La préface est signée Eglantine Emeyée, animatrice, auteur du documentaire “Mon fils, un si long combat”.

Les grandes lignes de l’histoire

Benjamin fait sa rentrée. Il a l’air rêveur seul dans la cour sous le grand marronnier. Quand il est fatigué, il dessine… Edgar Orray et Amélie Clavier signent un conte merveilleux et invitent avec une grande finesse ses jeunes lecteurs à comprendre ce qu’ils perçoivent comme une différence.
Cette histoire est celle d’un enfant qui va à l’école, qui a des difficultés. Cette histoire est celle d’un enfant qui grandit, fait de talents en devenir. Cette histoire est celle d’un enfant qui se confronte à d’autres enfants, apprenant à vivre ensemble. Cette histoire est celle d’un enfant.

"L’important pour la compréhension et l’accompagnement réside souvent dans le regard que l’on pose sur l’autre"


Edgar Orray, l'auteur, explique : « Je voulais écrire une histoire légère comme une feuille pour parler de ces différences si lourdes à porter parfois. Montrer que l’important pour la compréhension et l’accompagnement réside souvent dans le regard que l’on pose sur l’autre. Aussi ai-je d’abord choisi de parler d’un petit garçon qui se construit un peu seul au milieu des autres. Puis parce qu’à l’heure de l’enfance tout est curiosité et appétit de l’autre, les regards vont changer, il ne sera plus seul et c’est un beau début… ». 

Pourquoi lancer un conte en cette fin d’année 2015 ?

Pierre-Emmanuel Baruch, directeur du Dahlir, répond simplement à cette question : « Base du vivre ensemble, le champ de l'éducation nourrit notre volonté de mener des actions qui permettent une appréhension de la différence dès le plus jeune âge. Nous nous sommes engagés dans le financement et la promotion d'un conte comme un outil pédagogique à l'adresse des enfants ».
A noter qu’une permanence, pour la vente des contes, aura lieu dans les locaux du Dahlir (7 boulevard Saint-Louis au Puy-en-Velay) du 28 au 31 décembre de 14h à 17.

Permettre à des personnes avec un handicap d’avoir accès au milieu « ordinaire »

Rappelons que le Dahlir (Dispositif d’accompagnement du handicap vers des loisirs intégrés et réguliers), créé en 2006 sur le département de la Haute-Loire, a pour objectif principal de permettre à des personnes avec un handicap d’avoir accès au milieu « ordinaire » pour pratiquer les activités de loisirs (clubs sportifs, associations culturelles, centres de loisirs). 
Aujourd’hui sur les départements de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme, le Dahlir a vocation à s’étendre sur l’ensemble des départements auvergnat.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...