Yssingelais : des outils au service des entreprises qui recrutent sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Yssingelais : des outils au service des entreprises qui recrutent

Date : 13/04/2019 | Mise à jour : 13/04/2019 15:48
Partager

Le paradoxe est étonnant : certaines entreprises de l'Yssingelais peinent à recruter, faute de candidats, alors que les situations de précarité se multiplient. Et que le nombre d'allocataires des minimas sociaux ne cesse de progresser.

132 offres d'emploi non pourvues en 2018

Vendredi 12 avril, les acteurs de l'accompagnement à l'emploi, les fédérations professionnelles et les élus territoriaux se sont retrouvés autour de Christine Hacques, sous-préfète de l'arrondissement d'Yssingeaux. L'objectif de cette rencontre : découvrir trois nouveaux outils destinés aux recruteurs pour trouver plus facilement des candidats. A titre d'exemple, en 2018, 132 offres d'emploi sur le bassin n'ont pas été pourvues pendant six mois.

Des candidats employables mais..

Partant de ce constat, deux problèmes ont été identifiés : la faible attractivité de certains métiers, notamment ceux dits « en tension » - dans l'industrie, l'hôtellerie restauration, la plasturgie - et le manque de mise en relation directe entre les entreprises et les candidats potentiels, "qui seraient employables, mais contraints parfois par des freins périphériques comme la mobilité, le garde des enfants, le logement", assure Philomène Faure, chargée de développement à la Direccte (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi).

Un guichet unique recrutement pour trouver le bon profil

Pour aider donc les entreprises à trouver les bons profils, des outils vont leur être mis à disposition, comme l'annuaire internet de l'emploi, qui recensera toutes les structures travaillant sur ces freins à l'emploi. Elles pourront également s'appuyer sur un guichet unique recrutement, coordonné par le comité pour l'insertion professionnel (CIPRO). Ce guichet et tous ses membres (Pôle Emploi, Cap Emploi, la Mission Locale, Direccte, les services sociaux du département, Mode d'emploi) devraient permettre une mise en relation entre l'entreprise et un vivier de personnes en recherche, notamment bénéficiaires du RSA. Les entreprises n'auront plus qu'un seul interlocuteur, et une solution construite de manière individualisée, y compris l'identification des parcours de formation éventuellement nécessaire pour les candidats, leur sera apportées dans un délai maximal de 30 jours.

"Offrir une vision à 360° aux jeunes"


Les scolaires, futurs salariés, ne sont pas oubliés de ce nouveau dispositif. Les jeunes des classes de 3ème pourront effectuer des  périodes d'immersion en entreprise de trois jours pouvant être complétés par deux jours optionnels. "Ceci vise à offrir une vision à 360° aux jeunes, c'est à dire de donner à voir toutes les fonctions de l'entreprise, marketing, production, comptabilité, logistique," poursuit Philomène Faure. L'entreprise signera une charte avec le collège s'engageant à recevoir les jeunes. Le collège, de son côté, constituera un vivier d'entreprises prêtes à accueillir les stagiaires, évitant ainsi que les parents en quête d'un lieu de stage utilisent toujours leur propre réseau professionnel et de ce fait, la reproduction sociale des inégalités. C'est le collège Jean Monnet d'Yssingeaux qui servira de laboratoire à ce dispositif dès cette année.

Un dispositif expérimental qui pourrait être pérénisé

Ces trois nouveaux outils s'inscrivent dans les objectifs de la prochaine convention Etat Département relative à la stratégie de lutte contre la pauvreté, en améliorant l'insertion des bénéficiaires des allocations et en luttant contre les mécanismes de reproduction sociale des inégalités.  Les acteurs de cette opération expérimentale, qui prendra fin en décembre 2020, comptent sur les fédérations professionnelles pour relayer l'information auprès des entreprises demandeuses. Une évaluation sera alors faîte. En cas de succès, le dispositif sera appelé à s'essaimer et pourra être pérénisé.
M-A.B.

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...