Yssingeaux a vécu son dernier marché africain sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Yssingeaux a vécu son dernier marché africain

Date : 13/11/2017 | Mise à jour : 14/11/2017 06:25
Partager

Avant le lancement d'une formule novatrice, avec d'autres découvertes du Sénégal, le marché africain a fait le plein, ce week-end.

Instruments de musique, objets de décoration, sacs bariolés, paniers, vêtements exotiques... Tous ces articles étaient proposés ce week-end lors du 18ème marché africain. Nombreux sont les visiteurs qui ont arpenté les allées du traditionnel marché africain, organisé par les jeunes du Skippy Club et leur président Bruno Durieux, en ce week-end du 11 novembre 2017 à la salle de la Coupe du Monde d'Yssingeaux,

D'autres découvertes du Sénégal

Lisa, jeune membre du club, postée à l'entrée, explique : « C'est notre dernier marché car le fournisseur qui nous procure tous les produits d'artisanat cesse son activité. Du coup, les gens en l'apprenant, en profitent pour acheter davantage ».
S'il n'y aura plus le traditionnel marché africain en 2018, Bruno Durieux rassure : « on préfère partir sur d'autres découvertes du Sénégal autour de la culture, de l'art, de la cuisine. Il y aura toujours des actions associées aux écoles, mais on réfléchit à quelque chose de novateur ».

200 jeunes sont déjà partis

Sur les stands, assistés d'adultes de l'association, les jeunes proposent les objets de fabrication artisanale. « 200 jeunes sont déjà partis depuis le début, on en est au 11ème séjour. 20 autres partiront en 2019 à Sokoné, au Sud du Sénégal, où se concentrent nos actions et nos micro-projets. Tout au long de l'année, les jeunes cherchent des actions pour faire financer leurs billets d'avion. Ils sont hyper motivés et s'impliquent à 100%. L'un de ces projets consiste à rendre autonomes 70 femmes qui suivent actuellement des formations en créant un campement touristique solidaire», a expliqué le président de l'association.

De la musique et des douceurs traditionnelles

Au stand librairie, de nombreux ouvrages en lien avec l'Afrique étaient proposés. Une illustratrice, Véronique Vernette, proposait les siens, dédicace offerte aux jeunes lecteurs.
Doni Doni, le groupe local qui avait animé le bal la veille, a offert quant à lui une prestation rythmée au son des djembés. Le public a même eu droit à une leçon de danse particulière avec une des jeunes femmes de la formation.
Les gourmands pouvaient apprécier des pâtisseries africaines ou des bières artisanales au coin dégustation. Les jeunes filles, avaient la possibilité, quant à elles, de se faire réaliser des tresses évidemment africaines.
Tous les bénéfices du marché contribuent à faire vivre les actions sur le terrain.

Les enfants gâtés

Au niveau des achats, Philippe, père d'Elisa et de Clément, a dû sortir son porte-monnaie pour gâter ses enfants, la petite fille ayant "craqué pour une robe portefeuille". Les parents ont acheté également de beaux livres au rayon librairie.

A suivre aussi la semaine pour l'Afrique

Pendant toute la durée de cette semaine africaine, le groupe Doni Doni est allé à la rencontre des écoliers d'Yssingeaux partager un peu de sa culture.
Samedi soir, les jeunes avaient organisé un bal costumé au cours duquel 200 convives ont fait la fête et dansé sur les rythmes endiablés de la formation du Burkina Faso.
Le cinéma la Grenette va, lui-aussi, célébrer l'Afrique avec la semaine pour l'Afrique du 15 au 18 novembre, une programmation dédiée au sous-continent.

M-A.B.



Voir la galerie photos Le 18ème marché africain à Yssingeaux

 
Partager

Vous aimerez aussi



Commentez

Aucun commentaire pour cette actualité...

Soyez le premier à émettre un commentaire