Vidéo : Yann Barthès revient sur la visite de Fillon au Puy (et se moque un peu) sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Vidéo : Yann Barthès revient sur la visite de Fillon au Puy (et se moque un peu)

Date : 21/04/2017 | Mise à jour : 27/04/2017 09:21
Partager

Dans son émission Quotidien du jeudi 20 avril, le présentateur de TMC Yann Barthès a diffusé un sujet sur la visite de François Fillon au Puy-en-Velay, samedi 15 avril. Un reportage ironique, dans lequel le candidat LR a l'air de s'ennuyer en écoutant son guide, Laurent Wauquiez.

Une nouvelle fois, Le Puy-en-Velay a fait les gros titres de l'émission Quotidien, sur TMC. Dans son émission du jeudi 20 avril, Yann Barthès a commenté la visite de François Fillon au Puy-en-Velay le week-end dernier.

Pour l'animateur, le candidat LR s'est vraiment ennuyé devant la vierge et la cathédrale. En introduction, il estime que "Fillon a souffert avec le Penelope Gate, mais ça n'est rien à côté de la visite historique du Puy-en-Velay par Laurent Wauquiez".

Wauquiez passionné, Fillon endormi


Dans le reportage, l'équipe de Yann Barthès, taquine, n'a pas choisi n'importe quels moments de la visite. On y voit Laurent Wauquiez qui se lance dans de longues explications techniques concernant la construction de la Vierge du Puy, l'architecture de la cathédrale où la géologie préhistorique du Puy. Le tout à l'attention d'un François Fillon pas totalement concentré, voire endormi.



Yann Barthès, qui "embrasse les habitants du Puy en Velay", a insisté : il n'a pas voulu se moquer des Ponots. "Alors que l'on se comprenne bien, on ne voudrait pas vexer les habitants du Puy, hein, ville qui a l'air par ailleurs magnifique, mai son pense que François Fillon a assez peu d'espace dans son cerveau en ce moment pour en plus y rajouter toute l'histoire du piton volcanique et de la statue de la Vierge."

Clément L'hôte
 

Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalisteMH le 21 avril 2017 - 22h21
hm - 21/04/2017 - 22h14. Hé oui peut-être bien que FILLON était fatigué, une campagne électorale ce n'est pas rien et ça doit demander de bonnes réserves physiques, je n'ai pas pitié de cet homme politique ni des autres mais je respecte leur courage. Surtout qu'il n'ont pas droit à la moindre erreur, les super héros journalistes sans reproche, plus blancs que blancs sont la pour les flinguer à bout portant à croire qu'il n'y a qu'eux qui sont honnêtes, parfaits, irréprochables.

Signaler un abus

img_journalistea le 21 avril 2017 - 19h44
Cette clique outrepasse ses droits et ces deux clowns font comme si le mis en examen était élu. ..le valet de nuit cireur de pompes waukiez rampe comme un ver en espérant obtenir une éventuelle place à ses côtés. ..c'est vrai que dans un département comme le nôtre rempli de grenouilles de bénitier ils étaient aux anges....

Signaler un abus