Week-end pascal : un automobiliste contrôlé à 187km/h au lieu de 90 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Week-end pascal : un automobiliste contrôlé à 187km/h au lieu de 90

Date : 23/04/2019 | Mise à jour : 23/04/2019 23:27
Partager

De nombreux contrôles routiers ont eu lieu en Haute-Loire pendant le week-end pascal. 116 excès de vitesse ont été relevés par une cinquantaine de militaires du groupement de gendarmerie de la Haute-Loire.

En trois jours donc, ce sont 116 excès de vitesse qui ont été relevés par les gendarmes de la Haute-Loire. Un chiffre qualifié "d'exceptionnel" par le Colonel Jean-Pierre Rabasté, commandant du groupement de gendarmerie de la Haute-Loire. Exceptionnel, notamment parce qu'il s'agit d'excès de vitesse supérieurs à 20km/h. Le (triste) record est détenu par un automobiliste qui a été contrôlé à 187 km/h au lieu de 90 km/h sur la RN 102 entre Le Marcet et Brioude. Il est talonné de près par un autre automobiliste contrôlé lui à 174 km/h au lieu 80, sur la RN 88 entre Les Fangeas et Costaros cette fois. "Nous avons d'ailleurs constaté de nombreux comportements dangereux sur ce secteur avec, en plus des excès de vitesse, des dépassements dangereux", commente le Colonel Rabasté.

Le détail par arrondissement des contrôles routiers lors de ce week-end de Pâques

Yssingeaux : 25 excès de vitesse constatés qui ont entraîné quatre rétentions administratives de permis. Deux automobilistes ont été contrôlés à 145km/h, un autre à 137km et le quatrième à 155 km/h.

Brioude : 16 excès de vitesse relevés et deux rétentions administratives de permis ont été notifiées pour des vitesses de 141 km/h et 187 km/h. 
Une conduite sous l'empire d'un état alcoolique a également été relevée par les gendarmes avec un taux d'alcool de 1,13 mg par litre d'air expiré. La limite autorisée est de 0.25mg/l. Ainsi qu'une conduite sous l'emprise de stupéfiants. 

Le Puy-en-Velay : 75 dépassements de vitesse relevés et 22 rétentions administratives de permis ont été notifiées pour des vitesses allant de 138 à 174 km/h.
Deux conduites sous l'emprise de stupéfiants ont été constatées par les militaires.

Stéphanie Marin

 
Partager

Vous aimerez aussi