Vidéo : les Gilets jaunes et les syndicats bloquent Total et la RN88 sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)
logo_zoom

Vidéo : les Gilets jaunes et les syndicats bloquent Total et la RN88

Date : 09/02/2019 | Mise à jour : 11/02/2019 08:09
Partager

Après une déambulation en ville, il a été décidé de se rendre à la station Total pour dénoncer les forages en Amazonie, puis de bloquer la nationale 88 en se rendant sur le contournement du Puy.

Le rendez-vous était donné au parking poids lourds d'Aiguilhe ce samedi 9 février 2019 pour l'acte XIII du mouvement des Gilets jaunes qui aura été marqué au Puy-en-Velay par une nouvelle convergence avec les syndicats, après le mouvement de ce mardi 5 février où environ 2 000 personnes ont été recensées.
Ce samedi, la mobilisation était moindre : environ 1 000 manifestants selon les données glanées auprès des Gilets jaunes et des syndicats sur le terrain. Une mobilisation quand même en hausse par rapport aux derniers rassemblement du week-end en Haute-Loire.

La politique environnementale de Total pointée du doigt

Peu après 14 heures, les Gilets jaunes ont quitté le parking d'Aiguilhe, point de rendez-vous désormais traditionnel.
Sur leur parcours, après une déambulation dans les rues du Puy-en-Velay, ils se sont rendus à la station Total du boulevard Maréchal Joffre où la politique environnementale de l'entreprise cotée au CAC 40 a été pointée du doigt, tout comme les bénéfices réalisés et les dividendes reversés aux actionnaires.




Le commissariat précise que le tracteur a été dissuadé de prendre part à l'entrave à la circulation sur la RN88, son propriétaire risquant jusqu'à deux ans d'emprisonnement. Et de souligner : "chaque infraction constatée donne lieu à rédaction d'un procès verbal".

Blocage de la RN88

Au moment de partir, alors qu'ils semblaient s'orienter vers la place du Breuil où le tracteur de l'un des manifestants avait été mobilisé, c'est finalement en direction de la bretelle de sortie du Puy-en-Velay, sur le tracé du contournement, que les Gilets jaunes et les syndicats se sont rendus, afin de bloquer la Route nationale 88, comme ils l'ont fait fin janvier. En quelques minutes, une petite marée jaune a coulé sur les deux voies de circulation.
Les services de la DIR (Direction interrégionale des rouets), placés en amont de la RN88, au niveau de l'échangeur du Monteil, invitaient les automobilistes à ne pas rester sur le contournement, au risque d'être bloqués. Si une automobiliste a exprimé sa colère devant les manifestants, aucun débordement n'est à déplorer et cette dernière n'a pas reçu le soutien des autres automobilistes coincés, dont la plupart ont pris la défense des Gilets jaunes, au grand dam de cette jeune femme qui est retournée à sa voiture patienter.



Maxime Pitavy









Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistess le 11 février 2019 - 13h56
marre de cette jaunisse tous les week end ! en plus ils se préoccupent de l environnement maintenant ? c est pas eux qui ont fait bruler des centaines de pneus , poubelles etc ....? ça les a pas trop derangé de poluer à ce moment là . Pathétique !!

Signaler un abus

img_journalisteGR le 11 février 2019 - 12h45
Si vous êtes contents d être taxés de tout les côtes , c est votre problème ! Si vous êtes d accord avec la politique menée actuellement, le grand cirque de ces politiciens tous assoiffés d argent et de pouvoir c est votre choix ! Vous traitez les gilets jaunes de fainéants,d assistés , de casseurs,fachos,antifa,anti flics......et j en passe .. Alors oui , c est vrai qu il y a de tout dans les gilets jaunes.....mais on s en fout ! Nous avons tous le même objectif !GJ43

Signaler un abus

img_journalistejr le 11 février 2019 - 09h24
Une petite idée d'article pour votre site : le ras le bol des habitants, la désolidarisation des français. Vous avez dans les commentaires tous les éléments de preuve. Il est temps que ça s'arrête, que la loi s'applique, j'ai peur qu'un de ces jours un de ces provocateurs ne finisse sur le capot d'un automobiliste en colère, et il faudra encore pleurer sur son sort !

Signaler un abus