Vent : plus de foyers privés d'électricité mais attention sur zoomdici.fr (Zoom43.fr et Zoom42.fr)

logo_zoom

Vent : plus de foyers privés d'électricité mais attention

Date : 13/12/2019 | Mise à jour : 13/12/2019 18:05
Partager

MAJ 18h. Entre ce jeudi 12 et ce vendredi 13 décembre 2019, les vents violents ont causé d'importants dégâts au réseau électrique en Auvergne.

- Photo d'illustration archives -

Sur la D909, un arbre est tombé sur la chaussée entre Léotoing et Lempdes-sur-Allagnon. Ce vendredi vers 7h, la route était coupée. Le service des routes du Conseil départemental a dégagé l'arbre et rendu la route à nouveau praticable. L'arbre ne s'étant pas abattu sur une ligne électrique, il n'y a pas eu de coupure de courant dans ce secteur.

Ce vendredi en fin de matinée 400 foyers étaient encore privés d'électricité dans le département (contre 500 en début de matinée).
Le secteur le plus affecté était celui du Bouchet Saint-Nicolas et alentours. "Depuis 6h, on n'a plus de courant", témoigne Magali, une habitante du Bouchet Saint-Nicolas, alors on s'est éclairé à la bougie!"

Des coupures ce samedi ?

Enedis en lien avec la mairie du Bouchet a réussi à rétablir l'électricité sur la commune et sur l'ensemble des foyers du département. Des coupures ponctuelles pourraient toutefois intervenir au cours de la journée de samedi afin de consolider les réparations.


Enedis invite à une grande prudence lors de l’utilisation de groupes électrogènes chez les particuliers (pour éviter l'intoxication au monoxyde de carbone) et "rappelle instamment que les fils tombés à terre sont dangereux et qu’il ne faut en aucun cas tenter d’y toucher".

Plus de 230 salariés d’Enedis se sont mobilisés sur l’ensemble de la zone touchée (sur les qautre départements Auvergnats).

Le Puy-de-Dôme est le département le plus touché par cet épisode de vents violents en Auvergne avec 6 500 clients dans le noir à 8h, puis 3 200 en fin de matinée. Vient ensuite le Cantal (5 000 à 8h, 1 400 à 11h) et l'Allier (3 000 à 8h, 1 000 à 11h). Soit un total de 15 000 clients touchés en Auvergne en début de matinée, puis 6 000 à 11h.




Vous aimerez aussi



Commentez

img_journalistepp le 13 décembre 2019 - 10h09
Une ligne enterrée ne craint ni le vent ni la neige , et n' oblige pas à des réparations couteuses ... et annuelles !

Signaler un abus